RMC Sport

Eric Di Meco : "Gignac est indéfendable"

"On sait que c’est tendu entre André-Pierre Gignac et Didier Deschamps depuis le début. Maintenant, de là à péter un plomb avant un match de cette importance, je trouve que c’est un peu moyen. Et vu qu’il ne veut pas s’excuser, je comprends qu'il soit sanctionné et il en va là de la crédibilité de Didier Deschamps. Je sais que Benoît Cheyrou s’entend très bien avec André-Pierre Gignac. Et si Cheyrou, qui d’après moi a un cerveau, se lève et monte au créneau pour le calmer, ça veut dire qu’il est allé trop loin par rapport à son entraîneur. J’aime beaucoup Gignac, mais là il est indéfendable. Le problème du foot aujourd’hui, c’est que le joueur est le fonds de commerce d’un club donc il peut se permettre des choses que nous, salariés "normaux", ne pouvons nous permettre. Mais tu ne peux pas le virer pour autant. Pour l'illustrer, je vais vous rappeler une histoire. Eric Cantona à l’époque, et Cantona que je sache ce n’est quand même pas Gignac, il se chope avec Bernard Tapie qui le vire du jour au lendemain. Eric Cantona se retrouve à Nîmes Olympique qui joue le bas du tableau de première division. Il se fait virer parce qu'à l'époque le transfert d’un joueur cela ne représente rien ! Autrefois on pouvait se permettre de faire ça ! Mais maintenant on ne peut plus. Aujourd'hui, n’importe quel joueur moyen que vous avez payé une fortune, il peut vous faire chanter, il peut sortir tous les soirs, et vous ne pouvez même pas le sortir de votre équipe même s’il n'est pas sérieux !"