RMC Sport

fred Hermel 25/01

JE SUIS INQUIET POUR BENZEMA

Mon ami Daniel Riolo va penser que j’en fait beaucoup avec Karim Benzema. Mais j’estime que, à quelques mois de la Coupe du Monde, l’état physique et psychologique d’un de nos meilleurs attaquants est une question que l’on se doit d’étudier particulièrement. Je ne doute pas que l’ancien Lyonnais va finir par s’imposer au Real Madrid mais je suis obligé de constater qu’il vit aujourd’hui une période très difficile. Encore plus compliquée qu’à son arrivée, encore plus inquiétante aussi. La blessure à la cuisse de Gonzalo Higuain lui a offert trois opportunités pour démontrer qu’il peut être incontournable dans le onze titulaire madrilène. Mais Benzema a déjà gâché deux balles… Et l’on prête à son concurrent argentin l’intention d’être déjà présent sur le banc ce samedi à La Corogne. Une pression supplémentaire. Mais, au-delà de ces informations objectives, ce sont les sensations qui m’inquiètent. Benzema est triste. Il semble déprimé. Dimanche soir, il a quitté le stade Santiago Bernabeu en faisant la gueule et les mots prononcés par Benachour, l’ancien parisien aujourd’hui à Malaga, ne sont pas pour nous rassurer. « Ses partenaires n’arrivent pas à trouver Karim… ». Cette analyse faite depuis le terrain me semble très intéressante et très révélatrice. Il y a du pain sur la planche. Courage Karim ! Ne renonce pas !

FRED