RMC Sport

Le temps d'un week-end : les affiches

Samedi, pas d'Angleterre. Dimanche non plus. La semaine se terminera donc sans sa portion de Fish and Ships. Cependant pas d'inquiétude, les cuisines d'à côté sont là et tenteront de vous mettre en appétit avec quelques spécialités locales.
En entrée, autant rester sur du classique avec un joli morceau d'Espagne. Rassasiée d'avoir bu à la Coupe du Roi il y a quelques jours, la Liga se présente en pleine forme pour une dégustation de qualité. On commence avec Villarreal-Barcelone, où le mélange sucré-salé, entre des Blaugrana qui viennent de manger le Real et un sous-marin jaune aux performances toujours douteuses. Malaga-FC Séville et Osasuna-Atlético Madrid apparaissent également sur la carte, à la disposition des moins aventureux d'entre vous.

Le plat principal sera allemand et donc forcément copieux. Au menu Bayern-Wolfsburg, Dortmund-Hoffenheim, Werder-Bayer et Stuttgart-M'Gladbach. La Bundesliga s'empare des couverts et testera, durant tout le week-end, la force de vos estomacs. Enjeu? Rien de moins que la première place. Les quatre grands chefs du moment Outre-Rhin (Munich, Dortmund, Schalke et M'Gladbach) se disputent le leadership et rêvent d'accrocher une nouvelle étoile à leurs établissements. Coups de fourchettes en perspective.

En dessert, un peu plus de finesse, mais toujours autant de goût avec la Serie A qui, maligne, saura attendre la fin du repas pour venir vous séduire. Des saveurs classiques et indémodables comme le forcément shakespearien Chievo-Lazio, ce Genoa-Naples, ce Milan-Cagliari ou, pour terminer sur une note vanille-chocolat, le tant attendu Juventus-Udinese. Dernier conseil, finir avec un espresso devant les autres matches d'Europe et du Monde. Tout un art que la gastronomie...