RMC Sport

Les petites phrases de l'After 08/03 - "Je me sens un peu cocufié dans cette affaire"

Daniel Riolo

Daniel Riolo - -

Nabil Fekir, auteur d'un superbe match contre Montpellier (1-5) a finalement choisi de défendre les couleurs de la France. Un choix de sélection qui ne plaît pas forcément dans sa forme à tout le monde dans l'After.

Daniel Riolo

« Fekir ? On a quand même eu un sacré bordel dans toute cette affaire.»

« Au final, on a un gamin qui, comme beaucoup de binationaux, est tiraillé mais il dit prendre une décision du cœur. Sauf que là, c’est le club qui le court-circuite. C’est plus un choix business qu’un choix du cœur. Ça me déplait. »

« Si je suis la fédé algérienne, je l’ai assez mauvaise. Si je suis supporter algérien, je l’ai assez mauvaise aussi. »

« Là, je me sens un peu cocufié dans cette affaire. »

« Il avait choisi l’Algérie et il change. Mais je ne lui en veux pas. »

« Je suis aussi un binational. »

« Moi je préfère le choix du cœur plutôt que le choix de l’argent. »

Carine Galli

« Fekir ? A 21 ans, il devrait être forcément mature ? Est-ce qu’on peut comprendre qu’un jeune footballeur soir dans l’incertitude ? »

Florent Gautreau

« Le côté business, ça ne me gêne pas. »

« Il a changé d’avis. Est-ce qu’on a le droit de changer d’avis, oui ou non ? »

« Pourquoi tu ne le dis pas Daniel, si tu sais qu’il a choisi la France pour l’argent ?»

Laurent FALLA