RMC Sport

Les petites phrases de l'After (12/05) - "Les mecs comme Guardiola laissent toujours une trace."

-

- - -

Le Bayern, malgré sa victoire lors de sa demi-finale retour de Ligue des champions face au Barça (3-2), s'est fait sortir de la compétition. La faute à un Guardiola trop figé sur ses positions et peu apte au changement.

Daniel Riolo

« Ce n’est pas un Bayern dirigé par Guardiola qui pouvait arrêter le Barça. »

« Guardiola a joué avec un principe de jeu qui était similaire à l’équipe qu’il avait en face. »

« Guardiola, quand ils le prennent au Bayern, c’est parce qu’ils connaissent ses principes de jeu : la régalade. Il savent qu’il va chercher à faire bien jouer son équipe au ballon. »

« Mais tu sais que Guardiola ne changera pas de façon de faire jouer. Il ne saura pas s’adapter. »

« Guardiola est dans une aura extraordinaire avec l’équipe qu’il a créé au Barça. Et tu le sais d’avance qu’il ne s’adaptera pas, peu importe l’équipe qu’il commande. »

« Les mecs comme Guardiola laissent toujours une trace. Tu t’en souviens toujours, même quand ils perdent. Ce sont des entraîneur romantiques, pas pragmatiques.»

« Le Barça, c'est plus fort partout. La charnière du Bayern Munich n'est pas au niveau. »

« Xavi était le capitaine emblématique. Ce n’est pas facile de se séparer d’un capitaine comme ça mais Luis Enrique a pris ses responsabilités et l’a mis sur le banc »

« Le seul joueur du Bayern qui serait titulaire au Barça c’est Neuer. Il n’y en a pas d’autres ! »

« Alaba ? Mais Alaba jouerait à la place de qui au Barça ? Personne. »

« Le Real posera plus de problème au Barça que le Bayern a pu le faire. »

Gilbert Brisbois

« Guardiola a mis en place le système au Barça. Tu penses qu’il est incapable de trouver l’antidote de son système ? »

« Moi je suis un adepte du pragmatisme. Mourinho adapte son équipe à l’adversaire. Moi je suis plus de cette école que celui qui reste figé dans son système comme Guardiola. »