RMC Sport

Polo 18/01 en tchat avec vous jusqu'à 22h30

Le retour de la "Maison Klose"

C'est reparti en Bundesliga et la trêve hivernale, écourtée de deux semaines pour cause de CM, est déjà un lointain souvenir. Des matchs reportés pour cause de gel du terrain ou de température trop polaire (-33° relevé près de Rostock) ? Que nenni ! Alors qu'en France c'est chaque année la même rengaine avec l'état des pelouses et les matchs annulés, en Allemagne le sujet de préoccupation est le suivant : Comment chauffer les parkings afin d'assurer le déplacement et la sécurité des spectateurs ? Chacun ses priorités les aminches !

A l'intersaison deux débats ont assombri le tableau du championnat germanique : 2.7 buts par match "seulement"… la plus faible moyenne depuis 2001 et un nombre de 0-0 trop élevé : 17 ! Oui 17 sur 153 matchs…on croit rêver ! Mais bon, lors de la saison 08-09 seulement 15 furent constatés durant tout le championnat ! On comprend mieux le courroux des médias ! On est loin des "Guignols" qui brocardaient les 0-0 de la L1, non ? Alors les joueurs ont rectifié le tir : 3 buts par match et aucun 0-0. C'est vrai qu'avec plus de 45 000 spectateurs de moyenne dans les stades en hiver cela aide ! Côté clubs les tendances entrevues au mois de décembre se confirment. Hoffenheim et Wolfsburg sont sur la pente descendante, Demba Ba et Dzeko ne peuvent pas tout faire, le Werder est plus occupé par le prolongement de contrat de la diva Özil qu'à enrayer sa série de 5 matchs sans victoire.. Qu'il est loin le 6-0 infligé à Freiburg ! Et le Bayern qui se profile lors de la prochaine journée ! Özil : un pied gauche à la Hagi mais aussi une sacrée tête de bois ! Il y a un an le Werder le récupérait en provenance de Schalke pour 5 malheureux millions. Une histoire de prolongement de contrat…déjà !

"Schnell und einfach" ! "Vite et facile", un grand classique de la Bundesliga, la défense saute le milieu de terrain pour s'appuyer sur son attaquant qui dévie sur le côté et un milieu offensif met une Kartoffel dans les filets ! Gamelle ! Côté Hambourg cela donne Mathijsen pour la tête de Petric pour Jansen qui fusille au 20 mètres Pouplin. A noter une minute de silence pour le peuple haïtien au HSH Nordbank Arena. Plus de 50 000 personnes, pas un bruit, bel hommage.

Dans la lutte pour le maintien Mönchengladbach s'est fait surprendre à domicile par Bochum. Seul point de satisfaction pour l'entraineur Frontzeck : le lancement dans le grand bain de la Bundesliga de deux petits jeunes Herrmann et Bäcker…passe décisive du premier pour le but du second nommé!

Hannover n'a toujours pas digéré la disparition du gardien Robert Enke et ne gagne plus à domicile. Le club est maintenant en position de reléguable. La faute à son remplaçant ? Non ! Fromlowitz évite le désastre en stoppant un pénalty. Quant à Berlin : première victoire en Bundesliga depuis le 8 août 2009 ! Lors de la première journée du championnat et déjà contre Hannover ! Le Hertha se remet à murmurer. Vous y croyez aux miracles ?

Le bouc "Hennes" avec sa cape rouge n'a pas dû uriner assez sur la pelouse de Cologne ! Cette superbe tradition qui date des années 50 est issue du carnaval de la ville afin de se moquer de la rigidité prussienne. Qui a dit que l'Allemagne était uniforme et uniformisée ? Sur le terrain ce derby de la Ruhr a vu un match fou : gardien blessé, penalty non sifflé, attaque-défense, hors-jeu passif, jeu dangereux, entraineur envoyé dans les tribunes et la confirmation d'un certain Hummels ! Le FC Köln remonte 2 buts dans les dix dernières minutes avant de se faire crucifier dans les arrêts de jeu. "Oh le bouc Hennes…il manquait quelques gouttes !" Podolski n'a toujours pas marqué et Dortmund enchaine sa 5ème victoire de suite. Dites-moi c'est…"Bubi one Kenobi" Klopp qui doit être content. En tout cas on a plus rigolé qu'à Gelsenkirchen où à part le banni de la sélection nationale Kuranyi on s'est ennuyé ferme. Un coup de froid ? Bon c'est vrai que pendant la semaine le toit du Veltins-Arena s'est effondré sous le poids de la neige. Ce n'est plus ce que c'était le "made in Germany".

Toujours invaincu Leverkusen continue sur la lancée de 2009 au point de tancer le Bayern dans les médias. On ne change pas une équipe qui gagne alors les revenants Rölfes, Helmes et Renato Augusto sont confinés aux rôles de remplaçants. Doit-on se réjouir de ce 4-2 ? Pas sûr car le Bayer aurait pu en mettre 6 et a montré ses limites physiques lorsqu'on l'agresse. Contre Mayence cela passe mais contre Schalke ou le Bayern ?

608 ! Non ne nous trompons pas Peugeot n'est pas encore le sponsor du Bayern Munich dans cette région à forte industrialisation automobile. 608 c'est le nombre de jours qu'a dû attendre le FC Hollywood avant de recouvrer la tête de la Bundesliga le 15 janvier 2010. Certes seulement pour 24 heures grâce à un match avancé. 608 jours ! Impensable ! Un crime de lèse majesté ! Robben est dans le 11 de départ, Müller est décalé à gauche et donc fort logiquement Pranjic retrouve le banc. Devant, les "Golic" sont de nouveau associés mais Gomez arrose ou rate le dernier geste technique. A la 63ème Klose rentre. A la 86ème il marque délivrant l'Allianz Arena et par là même ouvre son compteur en championnat. Dans la semaine il avait déjà déclaré qu'il s'imposerait dés que ses petits problèmes de santé seraient dissipés à la grande joie d'un Van Gaal soucieux de mettre en concurrence ses 3 attaquants. En début de saison Klose avait refusé certains déplacements, dont celui de LDC contre Haïfa, pour peaufiner sa condition…c'était la période "Klose…d for repairs". Un grand professionnel, plus de 100 buts en Bundesliga. On me parle toujours des Drogba, Eto'o et autre Ibra mais Klose où le place t'on intrinsèquement dans la hiérarchie mondiale ? Joueur indiscutable en Nationalmannschaft, de loin le plus complet, un jeu de tête énorme d’où son surnom d'"hélicoptère", un sacrifice de tous les instants, une technique sans faille. 3ème plus grand buteur de l'histoire de l'équipe d'Allemagne avec 48 buts et surtout 3ème meilleur buteur germanique en CM à égalité avec Rahn à 4 buts seulement du "Bomber der Nation" : Gerd Müller ! En Afrique du Sud, bizarre vous avez dit bizarre, je sens que la doctrine "Klosewitz" va faire un malheur. Miroslav Klose le nouveau Uwe Seeler ?

Bon sinon dans la rubrique people "old school" Otto Rehhagel, 71 ans, vient d'être opéré de la prostate et Udo Lattek a fêté ses 75 ans. Longue vie aux Rois.

POLO