RMC Sport

Double Contact - Kalash Criminel: "Les résultats de Liverpool, ça joue sur mon humeur"

RMC Sport a sa rubrique "culture-sport" baptisée "Double Contact". Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens intimes et décalés avec des artistes qui font l’actualité. A l’occasion de la sortie de son album "Sélection naturelle", on a rencontré Kalash Criminel. Le rappeur de Sevran nous parle de sa passion pour les Reds, de son affection pour le PSG et de son passé d'avant-centre de talent.

Plus de 800km séparent les grilles d’Anfield et les halls du quartier Rougemont. Mais l’antre de Liverpool a toujours fait partie du décor dans l’esprit de Kalash Criminel. Le rappeur de Sevran a grandi avec les Reds dans le coeur. Malgré la distance. En rêvant des frappes de Michael Owen de l’autre côté de la Manche. Une passion qui l’accompagne encore aujourd’hui. Au point d’influer sur son humeur quotidienne. Autant dire que l’artiste cagoulé se réveille en sifflotant depuis quelques années. Ravi de voir les troupes de Jürgen Klopp dominer l’Angleterre et une partie de l’Europe. Avec un regard particulier pour Sadio Mané, dont le talent et la mentalité exemplaire font la fierté de l’Afrique.

Ancien avant-centre au Paris FC

Né à Kinshasa, en République démocratique du Congo (qui s’appelait alors le Zaïre), le punchliner albinos garde un lien très fort avec sa terre natale. Et avec les joueurs de l’équipe nationale en particulier, comme il nous le confie lorsqu’on le rencontre pour la sortie de son album "Sélection naturelle" (disponible depuis le 20 novembre). Sympathisant du Barça et du PSG, il est aussi très pote avec Franck Ribéry et Salif Sané, le défenseur de Schalke 04. Lui-même a tapé le ballon à très bon niveau dans sa jeunesse. Sous les couleurs du Paris FC notamment, dans un style d’avant-centre à mi-chemin entre Wayne Rooney et Samuel Eto’o. Avec un tempérament impulsif, qui l’a conduit à s’inscrire quelques années à la salle de boxe. Pour échapper à une punition...

>> Découvrez tous les entretiens "Double Contact" en cliquant ici

Alexandre Jaquin avec Nathan Hallégot et Maxime Deloffre

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur