RMC Sport

Double Contact - Koba LaD: "Les coups francs de Juninho, c’est légendaire"

RMC Sport a sa rubrique "culture-sport" baptisée "Double Contact". Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens intimes et décalés avec des artistes qui font l’actualité. A l’occasion de la sortie de son album "Détail", on a rencontré Koba LaD. Le rappeur d’Evry nous parle de son soutien à l’OL, de son passé de footeux et de son admiration pour Michael Schumacher.

Il se redresse d’un coup et énumère les grands joueurs de l’OL des années 2000. "Benzema, Juninho, Govou…". Puis il lâche un énorme "Mais t’es un malade toi!", avant de s’écrouler de rire dans le canapé. Lorsqu’on demande à Koba LaD quelle équipe il soutient, la réponse agit comme une décharge électrique. C’est Lyon et personne d’autre. Peu importe si le rappeur de 20 ans a grandi à Evry, dans la banlieue sud de Paris. Il vibre pour les Gones depuis leurs sept titres consécutifs en Ligue 1. C’est ce qu’il nous explique lorsqu’on le rencontre pour la sortie de son album "Détail", disponible depuis le 23 octobre. Koba en profite pour se replonger dans sa propre carrière de footballeur. Avec des souvenirs enflammés de ses prestations au sein du club de son quartier. A un bon niveau régional. Dans un profil de n°6 technique, adroit sur coups francs et leader dans le vestiaire.

Piloter de gros bolides allemands 

A cette époque, il passait une bonne partie de son temps à taper le ballon entre potes. Avant que le bendo et la fumette viennent entamer sa motivation. Et que la musique ne l’embarque dans une autre aventure. Aujourd’hui, le punchliner du 91 ne joue quasiment plus. Par contre, il pilote souvent, des gros bolides allemands de préférence. Avec une pensée nostalgique pour Michael Schumacher et son coup de volant éternel. Même si lui-même ne s'est encore jamais testé sur un grand circuit.

>> Découvrez tous les entretiens "Double Contact" en cliquant ici

Alexandre Jaquin avec Diane Toure, Lola Kostadinoff et Maxime Deloffre

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur