RMC Sport

Double Contact - Younes et Bambi: "On a déjà annulé un spectacle pour aller au Parc des Princes"

Younes et Bambi

Younes et Bambi - @RMCSport

RMC Sport a lancé « Double Contact », sa nouvelle rubrique « culture-sport ». Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens funs, intimes et décalés avec des artistes qui font l’actualité. Alors qu’ils jouent leur spectacle tous les vendredis et samedis au Comedy Club, on a rencontré Younes et Bambi. Les deux humoristes sont de vrais fanatiques du PSG. Alors forcément, on a beaucoup parlé de leur équipe de cœur. Avec des anecdotes incroyables, des chants et des vraies barres de rires.

Si vous êtes un peu endormi au moment de les croiser, Younes et Bambi se chargent vite de vous réveiller. Les deux humoristes ont une énergie débordante. Et clairement contagieuse. Autant dire qu’on a passé un très bon moment en leur compagnie dans un café du 2e arrondissement de la capitale. Pour parler de sport mais surtout du PSG, leur grande passion. Younes « l’arabe » et Bambi « le juif » (qui n’évoquent pas que les clichés sur leurs communautés dans leur spectacle, tous les vendredis et samedis au Comedy Club) sont des passionnés de ballon rond. Et des grands supporters de Paris. Le genre d’artistes capables d’esquiver la scène pour filer en douce au Parc des Princes un soir de Ligue des champions. Biberonnés aux tours de magie de Ronaldinho, Younes, le natif de Châteauroux, ne rate jamais un match. Idem pour Bambi, le titi du 11e, dont le grand-père tunisien faisait des sandwichs à Francis Borelli en tribune présidentielle dans les années 1980. Avant d’engueuler Luis Fernandez quelques années plus tard derrière le banc.

Si Younes a la réputation d’être un bon défenseur à l’Urban, Bambi est connu pour être le moins doué de la troupe du Comedy Club. Il ne s’en cache pas et reconnaît même être nul dans tous les sports. Sauf au badminton. Ça ne l’empêche pas d’avoir un regard de spécialiste sur son équipe de cœur, de rendre hommage à Amara Diané et de comparer le style d’Adrien Rabiot à celui de Zinedine Zidane. Toujours prêt à donner de la voix, le duo en profite pour proposer de nouveaux chants aux ultras du PSG. Entre Enrico Macias, Faudel et Edith Piaf. Entretien 100% Paname.

"Younes, c'est le Llacer marocain"

Younes a joué quelques années dans un club de Châteauroux. Il est décrit par ses potes comme un défenseur solide et plutôt à l’aise balle au pied. Tout le contraire de Bambi, qui, d’un avis unanime, est particulièrement maladroit en crampons. Des lacunes qu’il assume d’ailleurs parfaitement.

"Le Comedy Club est une troupe très sportive"

Alban Ivanov nous avait dressé sa revue d’effectif du Comedy Club au début de l’année. C’est au tour de Younes et Bambi de se prêter à l’exercice. Avec, encore une fois, le titre pour Jason Brokerss. Et un concurrent pour de taille pour Bambi dans la course à la relégation.

"Rabiot, on dirait un peu Zidane"

Younes et Bambi ont le PSG dans la peau. Et ils le chantent à plein poumons. Après avoir rêvé devant les dribbles de Ronaldinho, ils admirent désormais l’élégance naturelle d’Adrien Rabiot, qu’ils comparent même à Zizou. En revanche, ils ne supportent plus le manque d’intelligence tactique de Lucas.

"On a déjà annulé un spectacle pour aller au Parc des Princes"

Lorsque Paris est sur le terrain, Younes et Bambi sont devant leur télé ou au stade. Mais aussi sur scène quelques fois. Avant de monter face au public, ils ont d’ailleurs un cri de guerre inspiré d’un chant parisien. Enfin, quand ils ne désertent pas pour filer au Parc des Princes…

"J'ai une chanson d'Enrico Macias pour les ultras du PSG"

Le PSG est en train de retrouver une vraie ferveur avec le retour de ses ultras. De quoi inspirer notre duo de supporters, qui a imaginé de nouveaux chants pour les habitués du Virage Auteuil. Du Enrico Macias pour Bambi. Du Faudel pour Younes. Et du Edith Piaf pour mettre tout le monde d’accord.

"Mon grand-père faisait des sandwichs tunisiens à Borelli"

Le grand-père tunisien de Bambi était très proche de Francis Borelli, l’ancien président du PSG (de 1978 à 1991). C’est même lui qui venait au Parc des Princes pour lui faire des sandwichs maison. Quitte à créer quelques moments gênants en tribune présidentielle. Comme ce jour où Jacques Chirac a entendu parler de harissa dans son dos, sans trop comprendre pourquoi…

Alexandre Jaquin (avec Houssem Loussaïef et Maxime Deloffre)

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur