RMC Sport

Je comprends l'agacement d'Eric Roy

"Je voulais revenir sur le fait que David Bellion n'allait pas pouvoir jouer avec Nice contre son désormais ex-club, Bordeaux, le week-end prochain".

"En fait, je suis un peu sur la ligne de conduite d’Eric Roy, le coach niçois. C’est vrai que Bellion s’en va de Bordeaux où il ne jouait pas, et un des premiers matches où il est susceptible de jouer, il ne peut pas le jouer non plus ! Je serais à la place des dirigeants niçois, je prendrais la précaution de pouvoir faire jouer Bellion contre son ancien club. Apparemment, il n’y a pas eu de clause qui interdise de faire jouer Bellion. Mais comme le dit Gilbert Stellardo, si c’est une parole d’homme, ça se respecte. C’est vrai que si tu es dirigeant de Bordeaux et que tu transfères Bellion, tu n’a pas envie qu’il t’en claque deux…Le dirigeant, lui, se dit : ‘Bon, j’ai un peu ouvert le parapluie’. Alors évidemment, si tu es entraineur ou joueur, tu ne comprends pas la décision" …