RMC Sport

Larqué : « La décision d'Ancelotti était déjà prise »

Selon Jean-Michel Larqué, membre de la Dream team RMC Sport, le cas de l'avenir de Carlo Ancelotti tient davantage du poker menteur que d'une réelle négociation entre les parties concernées. Chacun tente de garder la face et de satisfaire tout le monde. Explications.

Ayons un peu de recul, ne prenons pas tout au pied de la lettre. Même si le président Nasser considère que les carottes sont cuites et que Carlo Ancelotti partira forcément, il est obligé de dire qu’il veut le garder. « Nous voulions tellement le garder que l’on demande de l’argent pour son transfert ». Voilà ce qui est en train de se passer. Il y a eu plus que des contacts avec Madrid. Au Real, les choses sont claires nettes et précises, les prérogatives d’Ancelotti sont arrêtées. Entre avoir tout clairement défini dans un club et un club qui cherche à le convaincre... je pense que le chemin qui le sépare du Real et plus court que celui qui le mène à continuer au Paris Saint-Germain. Je ne crois pas une seule seconde que Leonardo sorte vainqueur d'un bras de fer. Si Carlo Ancelotti voulait vraiment rester, je pense que M. Nasser Al-Khalaïfi aurait dit à son directeur sportif de prendre du recul, que ça lui plaise ou non. A mon sens, Ancelotti avait des rendez-vous, il les a assumés car c’est un gentleman, mais sa décision, je pense, elle était déjà prise depuis un moment.On va donc voir la solidité du club francilien aujourd’hui. Non pas pour gagner le titre de champion, mais pour garder les joueurs. On va voir la solidité de la structure. Est-ce que les victoires n’amènent pas plus de problèmes que de solutions ? Entre les envies de départ d’Ancelotti, celles de Matuidi, Ibrahimovic, Thiago Silva, Lavezzi. Ils ne le crient pas fort, mais ils le disent. Alors je dis : attention !