RMC Sport

Larqué : « Les clubs français ont besoin des transferts pour ne pas crever »

Ce mercato hivernal porte un coup rude à notre championnat avec plusieurs joueurs partis à l'étranger. Faibles économiquement, les clubs français n'arrivent plus à lutter avec certains rivaux européens.

« On a la mémoire courte. En 1998, nous étions tous à nous réjouir d’avoir un effectif en équipe de France où quasiment tous les joueurs évoluaient à l’étranger et l’on disait que grâce à cela, les Bleus avaient franchi un cap. C’était la crème de la crème mais là on n’en est pas loin. Sissoko est néo-international, Rémy aussi. Sauf qu’aujourd’hui, la crème est moins savoureuse. La seule différence, c’est qu’auparavant ces transferts faisaient vivre les clubs français. Aujourd’hui, les clubs français ont besoin des transferts pour ne pas crever. Nous, la grenouille qui a voulu être aussi grosse que le bœuf, nous ne pouvons pas lutter avec des pays qui sont organisés, qui ont une vraie culture foot, qui font 50 000 spectateurs de moyenne, qui ont des prix de places infiniment plus élevés qu’en France, qui ont des droits télé infiniment plus élevés. On a essayé de se battre mais aujourd’hui la pente est tellement raide que nous n’avons plus de carburant. »