RMC Sport

Eric Di Meco : « Jouer en Chine, ça va bien six mois »

A l’entrainement avec le PSG pendant la trêve, Nicolas Anelka ravive la rumeur d’un deuxième retour dans son club formateur. Hypothèse qui semble tout à fait légitime pour plusieurs raisons selon Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport. Comme il l’a laissé entendre ce samedi dans les GG du Sport.

« Quand on a fait une carrière comme celle qu’a faite Nicolas Anelka, se lever tous les matins pour aller jouer avec des Chinois dans un championnat de niveau de troisième division, ça va bien six mois. On regarde son chèque tous les matins, on est content, mais très rapidement, on n’en peut plus. On pense toujours que pour l’argent, les joueurs partiraient n’importe où. Mais c’est faux. Quand un joueur s’est éclaté toute sa carrière dans de beaux stades, avec des partenaires et des adversaires merveilleux puis qu’à la fin de la carrière on l’envoie jouer dans un championnat de niveau troisième division sur des stades pourris, c’est dur. Ensuite, il y a la question de l’aspect sportif. Est-ce que pour le PSG c’est intéressant ? Je pense que oui. Parce qu’ils ont perdu Guillaume Hoarau. Si demain, Zlatan a un souci, ils ne vont pas faire la fin de saison avec Kévin Gameiro. Il faut une solution de rechange, de haut niveau et d’un joueur que Carlo Ancelotti connait bien qu’il pourrait maitriser. C’est-à-dire que quand Anelka ne jouera pas, il ne lui mettra pas le bordel. Après, il y a la question de la faisabilité de ce « transfert ». Car il ne faut pas oublier qu’Anelka est sous contrat en Chine. Malgré tout, c’est un Parisien qui aime le PSG, il a été formé là-bas, et son premier retour a été un échec. Mais je ne suis pas sûr qu’il soit serein de ne pas avoir réussi dans son club de cœur. A son âge, avec le recul qu’il a, ça doit être tentant de revenir si Ancelotti lui présente un projet intéressant. C’est son club, et surtout, il est blindé mentalement aujourd’hui. S’il est l'objet de critiques, il ne va pas le vivre comme il l’a vécu la première fois. Maintenant, il s’en fiche. »

Retrouvez en direct les meilleures déclarations de Vincent Moscato, Maryse Ewanjé Epée, Eric Di Meco et tous leurs invités en suivant @Moscato_Show sur Twitter et réagissez sur le Blog, la page Facebook du Moscato Show et bien sûr en composant le 3216!