RMC Sport

Laporte : "les arbitres méritent un véritable salaire"

« Je vais défendre mon président Mourad Boudjellal, ce qu’il a dit est un peu vulgaire mais il ne faut pas exagérer. Moi je me suis fait traiter d’enculé lors du même match face à Clermont pendant 80 minutes par un monsieur de 65 ans. Je lui ai dit que ce qu’il faisait n’était pas bien pour son club. Il faut arrêter ! Mourad Boudjellal soulève un vrai problème, il faut arrêter de se masquer les choses, il y a deux ans j’étais devant ma télévision, j’ai vu un match Racing / Clermont après lequel les entraineurs et les dirigeants du Racing étaient furieux, ils avaient raison. Je ne veux pas tomber dans la parano, on ne se fait pas « entuber » tous les dimanches mais l’arbitrage doit progresser ! On ne peut plus donner 30 000 euros à un joueur et seulement 300 euros à un arbitre de touche qui peut changer le cours d’un match sur une simple décision. Les anciens s’offusquent quand je parle d’un véritable salaire pour les arbitres, ils me disent que l’argent ne rend pas les gens meilleurs. Je suis d’accord mais en revanche ça va inciter certains à venir dans l’arbitrage si c’est valorisant, avec un salaire intéressant. Il faut aider les arbitres, il ne faut pas leur taper sur la tête. Je croise beaucoup de mecs contre qui j’ai joué et qui sont aujourd’hui au chômage, si on leur avait dit qu’une carrière d’arbitre est quelque chose de valorisant et bien payé, ils se seraient peut-être engagés sur le chemin de l’arbitrage ! Il faut aider les arbitres et ne pas leur taper sur la tête, c’est ce que j’ai dit à l’arbitre de Clermont / Toulon Christophe Berdos après le match. »