RMC Sport

le Moscato Show note Laurent Blanc

Le conseil de classe du Moscato Show a décidé de noter les débuts de Laurent Blanc. Tout les paramètres sont pris en compte : Sa communication, ses résultats, ses choix tactiques, sa façon de gérer ses joueurs.

Vous aussi amusez-vous à noter les débuts du sélectionneur des bleus !

Vincent Moscato

12/20 L’élève est très appliqué et très studieux mais le panache n’est pas encore au rendez-vous. L’héritage est certes compliqué mais son potentiel est tellement prometteur que l’on est impatient de le voir briller. Comme moi, il a quelques défauts d’expression. Laurent : Arrête le « Je crois que bon ! »

Maryse Ewanje-Epée

14/20 Des résultats encourageants. La victoire en Bosnie est très importante et j’ai aussi bien aimé sa façon de chambrer Benzema sur son poids en public. En revanche un bémol : Il n’aurait pas dû s’exprimer contre les sanctions.

Pierre Dorian

13/20 Les débuts méritent une bonne note car la victoire en Bosnie semblait peu probable et la sinistrose a pris fin. L’essentiel est fait, donc. Maintenant, ça reste très perfectible, à la fois dans le jeu, dans les résultats (n’oublions pas la Biélorussie) et dans la communication. Je trouve qu’il s’est un peu égaré en parlant des suspendus ou en affirmant qu’il ne sélectionnerait les joueurs qu’à leur vrai poste. Dans l’ensemble, élève méritant, travailleur, avec un très bon état d’esprit.

Eric Di Méco :

14/20 Je lui retire deux points pour les 23 mondialistes suspendus en Norvège. C’était un peu démago. Deux autres points pour sa communication : Il n’aurait pas dû réclamer que les suspendus fassent appel ! et enfin deux derniers points pour la composition alignée face à la Biélorussie : Diarra absent et Ménez titulaire. On l’a payé cash !

Et vous?