RMC Sport

Moscato et la peur du gendarme pour Armstrong

Lance Armstrong songerait à reconnaître ses pratiques dopantes durant plusieurs années. Plusieurs motivations sont avancées. Vincent n'en trouve qu’une seule justifiée.

« C’est toujours bien de faire des excuses ou des aveux. Je crois qu’Armstrong est très bien conseillé. Les mecs ont dû lui dire, du vélo, tu vas en faire mais en cellule. Ça sent le pâté pour lui. Il n’y va pas de lui-même. Il écoute les avocats car on connaît la lourdeur des peines de prison aux Etats-Unis. Marion Jones a fait de la prison.

L’histoire de pouvoir refaire du triathlon (grâce à des aveux), je ne pense pas que c’est cela qui le concerne. La peur du gendarme est beaucoup plus forte.

Faute avouée à demi-pardonnée, c’est vrai mais il reste une autre moitié qui n’est pas pardonnée. Des aveux ne remettront pas un coup de brio sur son histoire mais ce sera « moins pire » ».

Retrouvez en direct les meilleures déclarations de Vincent Moscato, Maryse Ewanjé Epée, Eric Di Meco et tous leurs invités en suivant @Moscato_Show sur Twitter et réagissez sur le Blog, la page Facebook du Moscato Show et bien sûr en composant le 3216!