RMC Sport

Simon : « Castres-Toulon, le rugby cassoulet contre strass et paillettes »

Ce soir à 21h, le rideau tombera sur le Top 14, dévoilant le nom du champion par la même occasion. Si Toulon fait office « d'envahisseur » face aux irréductibles Castrais, Serge Simon, membre de la Dream Team RMC Sport, ne voit pas pour autant l’hégémonie du rugby se déplacer vers le Sud-Est de la France.

« La performance de Toulon fait bouger les lignes, c’est certain. Mais ne sort pas tellement le rugby de la géographie du Sud-Ouest parce qu’il y a toujours eu un rugby dans le Sud-Est, que ce soit à Toulon donc, voire à Nice ou Grenoble. Mais c’est plutôt une nouvelle ère dans le rugby professionnel, c’est-à-dire un rugby fait de stars, donc fait d’un gros budget. C’est ce qui colle à cette équipe, cette image de club de mercenaires qui achète des joueurs à coup de millions. Toulon a accédé au Top 14 il y a cinq ans, lors de la saison 2007-2008. Aujourd’hui, il est champion d’Europe et en passe de devenir le premier club du rugby français à réaliser le doublé Coupe d’Europe – Championnat. Donc une ascension au sommet fulgurante, fait grâce à des moyens incroyables et évidement de l’expertise. Ce sont deux modèles qui s’affrontent. Il y a ce rugby de Castres qui pourrait correspondre – de manière caricaturale – à ce rugby de province, de petites bourgades telles que Castres, Agen, Lourdes, Pau, etc... Ce rugby centenaire, de terroir. Et d’un autre côté avec le RCT, ce rugby à gros budget que pouvait incarner le Stade Français à l’époque, Montferrand, etc… Alors est-ce que le rugby est à une croisée des chemins ? Va-t-il devoir choisir ? Sincèrement, je ne pense pas. Je pense que l’évolution du rugby est sur ses deux appuis. C’est un combat permanent entre ce que Max Guazzini appelait le « rugby cassoulet » en désignant le Stade Toulousain, et ce que les Toulousains appelaient « un rugby de strass et de paillettes » en désignant les Parisiens. Je pense que ces deux rugbys vont toujours cohabiter, donc la finale de ce soir n’est absolument pas une surprise. C’est peut-être le vrai visage, un visage de Janus, du rugby français. »

Retrouvez en direct les meilleures déclarations de Vincent Moscato, Maryse Ewanjé Epée, Eric Di Meco et tous leurs invités en suivant @Moscato_Show sur Twitter et réagissez sur le Blog, la page Facebook du Moscato Show et bien sûr en composant le 3216!