RMC Sport

Boulogne-Billancourt et Oujda réunies par Benazzi

-

- - -

Grâce à l’association de l’ancien capitaine du XV de France, Abdelatif Benazzi, 90 enfants de l’école de rugby de l’AC Boulogne-Billancourt ont récemment séjourné au Maroc. Au programme, du sport certes, mais surtout des moments de partage inoubliables.

Aéroport international d’Oujda, à quelques kilomètres de la frontière algérienne. Une centaine de licenciés de l’école de rugby de l’ACBB débarque sous une pluie battante. Cette délégation aux allures de colonie de vacances entame sa deuxième tournée dans la ville qui a vu naître Abdelatif Benazzi. En 2006 déjà, l’association Noor avait accueilli les jeunes Boulonnais. Vincent, 17 ans, était déjà présent. « Tout a changé dans la ville, témoigne-t-il. L’aéroport est plus moderne, les routes ont été rénovées et surtout le stade est flambant neuf ! ».

En effet, le stade de rugby de la ville d’Oujda est maintenant doté d’une tribune pouvant accueillir un peu plus de 400 personnes. A deux pas du complexe sportif, le dortoir de l’école de rugby locale fait office d’hébergement pour les jeunes Français. Présent dans l’avion, Pierre Villepreux, l’ancien sélectionneur du XV de France, a fait office d’entraîneur durant la première matinée de stage. Très en jambe, il n’hésite pas à participer aux lancements de jeu avec des jeunes très attentifs.

Un chèque de 15 000 euros pour l’école

Arrive le jour du tournoi, les jeunes joueurs du MCO et de l’USO (les deux clubs de la ville) arborent leur plus beau maillot, la tribune a quasiment fait le plein et la musique traditionnelle résonne durant les matchs. L’ACBB domine la compétition mais l’essentiel est ailleurs, dans les moments de partage et de solidarité. Hamza, joueur marocain de 15 ans, est aux anges. « Le rugby est un peu faible ici au Maroc, dit-il, mais je suis fier d’avoir joué face à des Français, ils sont nos amis et connaissent beaucoup de choses dans ce sport. Ils n’ont pas hésité à nous donner des conseils pour qu’on s’améliore. »

Autre instant fort du voyage, la visite d’une école construite grâce à l’aide de l’association Noor, créée par Abdelatif Benazzi. Elle abrite neuf élèves âgés entre 9 et 13 ans, tous obligés de parcourir 8 kilomètres à pied chaque jour pour assister aux cours. Grâce à la tombola organisée par l’ACBB, un chèque de 15 000 euros a été remis à l’académie pour la mise en place d’un système de ramassage scolaire à partir de septembre prochain. Très intimidés, les élèves ont tout de même tenu à remercier leurs visiteurs en chantant. Emus aux larmes, les dirigeants du club francilien ont pris conscience de l’importance de leur action. Une action saluée par l’inspecteur académique de Jerada, où se situe l’école : « C’est une initiative qu’il faut applaudir. Abdelatif Benazzi et son association sont toujours présents pour nous, quoiqu’il arrive... »