RMC Sport

Bourg-en-Bresse: espoir du rugby, Nicolas Gigot a dû être amputé

Photo d'illustration

Photo d'illustration - ICON Sport

Terrible nouvelle dans le monde du rugby. Victime d'un malaise durant un footing en juin et tombé dans le coma, Nicolas Gigot, espoir de Bourg-en-Bresse, a dû être amputé de la jambe droite.

Terrible footing qui aura vu la carrière naissante de Nicolas Gigot se briser. Mi-juin, lors de la reprise post-coronavirus des entraînements à Bourg-en-Bresse, le joueur de 19 ans est victime d'hyperthermie et d'une hépatite fulgurante en plein footing collectif dans la forêt de Seillon. Le Belge revenait tout juste d'un confinement dans son pays natal. 

Ce week-end, sur une page Facebook de soutien, le père du jeune pilier informe que son fils a été amputé de la jambe droite, opération en forme de "question de survie", puis placé en coma artificiel. "Son état est stable", précise ce dimanche le père de Nicolas Gigot. 

Une greffe de foie le 18 juin

Le 18 juin dernier, le rugbyman avait subi une greffe de foie pour répondre à son hépatite foudroyante. "Les entraînements reprenaient le mercredi. La veille, avant de retrouver les terrains, nous avons proposé un footing dans la forêt de Seillon à ceux qui le souhaitaient. Nicolas était là, mais au bout de trente minutes d’effort, il s’est écroulé", avait expliqué Jean-Louis Daniele, le coprésident de l’USBPA (Fédérale 1), dans Le Progrès. Son hyperthermie avait alors obligé les secours à le plonger dans le coma.

Plusieurs figures du rugby ont envoyé leur soutien à l'entourage de Nicolas Gigot. Dont la légende des All Blacks Dan Carter: "Je sais que tu passes par un terrible moment, mais je voulais que tu saches que je pense à toi depuis la Nouvelle-Zélande. Reste fort et tout le meilleur", avait adressé le champion du monde dans une vidéo postée par le club. 

A.Bo