RMC Sport

Chabal : « Je suis passé à autre chose… »

Sébastien Chabal

Sébastien Chabal - -

Actuellement en pleine préparation avec le Racing-Métro, le 3e ligne international ne disputera pas la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande avec les Bleus (9 septembre – 23 octobre). La star du rugby français et nouveau consultant RMC garde pourtant le moral et reste le premier supporter du XV de France version Marc Lièvremont.

Sébastien Chabal, comment se passe la reprise de l’entraînement avec le Racing-Métro ?

Bien. C’est dur comme toutes les pré-saisons. On doit être les seuls à être content de la météo car il ne fait pas trop chaud. C’est toujours plus agréable dans ces conditions. L’ambiance est bonne. On travaille bien. On a récupéré quasiment toutes les recrues.

Vous avez connu deux préparations pré-Coupe du monde. Or le XV de France prépare actuellement celle qui se déroulera en Nouvelle-Zélande. Le travail est très physique mais aussi mental pour souder le groupe…

Oui. Le groupe se connaît relativement bien. Il n’y a qu’un petit nouveau (Raphaël Lakafia, ndlr). Sinon, tous les autres joueurs sont là depuis trois ou quatre ans. Depuis que Marc Lièvremont est sélectionneur. Ils ont fait un premier cycle d’une vingtaine de jours de travail vraiment axés sur le physique, la cohésion et l’esprit de groupe. Ils ont eu droit à un stage commando. Ça forge le caractère d’une équipe.

Le deuxième stage qui débute ce lundi à Falgos devrait être plus axé sur la tactique…

Oui, ils vont commencer à toucher le ballon. C’est une étape intermédiaire car ils vont continuer à se préparer physiquement jusqu’au début de la Coupe du monde. Ce sera plus ludique et plus sympa pour les joueurs.

Pas trop déçu de ne pas faire partie de l’aventure ?

Je suis passé à autre chose. C’était mon dernier grand objectif avec les Bleus. Je l’avais annoncé. Mais le sélectionneur en a décidé autrement.