RMC Sport

Chabal : « Personne ne fait rien »

Sébastien Chabal

Sébastien Chabal - -

Sébastien Chabal et Bernard Laporte, membres de la Dream Team RMC Sport, estiment que la mauvaise passe actuelle des Bleus est à mettre au compte du mauvais fonctionnement du rugby français.

Après avoir ponctué une année 2013 sur une nouvelle défaite - la huitième en 11 matches - le XV de France navigue en eaux troubles. Pour tenter d’expliquer la mauvaise passe des Bleus, les raisons sont diverses. Tout comme les solutions. Bernard Laporte, membre de la Dream Team RMC Sport et ancien sélectionneur, avait déjà tiré la sonnette d’alarme sur le niveau du rugby français. Cette fois, il met en cause le Top 14 qui, selon lui, doit connaître de profonds changements.

« Je ne dis pas qu’il y a des mauvais joueurs dans notre championnat. Mais celui-ci est tellement long… On assiste plus souvent à des matches très moyens qu’à des rencontres de très haut niveau, il faut dire les choses comme elles sont, explique l’entraîneur de Toulon. On a du mal avec l’enchaînement des matches, du fait de la longueur du championnat et des Coupes d’Europe, à préparer les joueurs pour des échéances internationales bien précises qui sont en novembre et pour le Tournoi des Six Nations.

Laporte : « Le rugby français n'avance pas »

Comment règle-t-on au quotidien nos problèmes ? Et si on arrive à assumer que dans tels secteurs on n’est pas bon et que l’on doit travailler, là, on parlera de choses concrètes. C’est de cela dont il faut parler. On s’ennuie en ce moment, que ce soit avec notre championnat ou l’équipe de France. Le rugby français n’avance pas. Je voudrais qu’ensemble, tous les acteurs du rugby fassent les réformes pour faire avancer ce sport et que l’équipe de France soit performante tout le temps et pas nécessairement pour la Coupe du monde. Qu’on mette les joueurs plus à disposition de la sélection, j’y suis également favorable. »

Sébastien Chabal, consultant RMC Sport, estime lui aussi que le monde de l’ovalie tricolore n’est pas exempt de nombreux maux. La faute, en grande partie, à des hautes instances incapables de prendre des décisions concrètes : « Bien sûr qu’il faut privilégier l’équipe de France et des accords devraient être pris en ce sens depuis le début de saison. Tous les responsables du rugby français doivent se mettre autour de la table et se mettre d’accord. Car l’équipe de France est notre vitrine et doit porter les couleurs du rugby français.

Tout le monde est d’accord mais personne ne fait rien. Mais qu’est-ce que font tous ces mecs censés diriger le rugby tricolore ? Pour nous mener vers le haut niveau, j’ai l’impression qu’ils ne font rien, si ce n’est blablater et faire quelques annonces pour faire plaisir à tout le monde. Sauf que derrière, il n’y a aucun acte, aucun agissement de leur part. C’est ça qui est grave. Cela fait quinze ou vingt ans que les problèmes sont les mêmes ! Toutes les fédérations ont des accords avec les clubs, donc est-ce qu’on est plus con que les autres ? C’est franchement désastreux. »


Lire aussi : >> XV de France : Et maintenant ? >> Saint-André : « Continuer à croire en nous » >> Kayser : « On n’a pas joué contre n’importe qui »

Bernard Laporte et Sébastien Chabal