RMC Sport

Chabal : « Prendre plus d’initiatives »

-

- - -

Sébastien Chabal estime que le XV de France devra se montrer plus audacieux lors du second test-match que joueront les siens face aux Wallabies.

Sébastien Chabal, ce deuxième test face à l’Australie s’annonce plus éprouvant pour les Bleus. C’est la fin de saison, vous êtes fatigués et vous devrez, avec Lionel Nallet, encadrer une jolie brochette de jeunes…
Ouais, on est fatigué. C’est un peu dur de récupérer du match. Le décalage horaire n’a pas aidé. Enfin moi, je n’ai pas encore récupéré de cette rencontre. Je pense quand même que ça ira mieux samedi. Je n’avais pas vu la chose sous cet aspect. Peut-être qu’avec Lionel, en effet, on devient vieux. Mais c’est bien de faire des changements. Le staff sait ce qu’il fait. Amener de la jeunesse ne peut qu’apporter un peu de fougue devant.

Justement, dans les postes avancés, avec la présence de Lionel Nallet, d’Imanol Harinordoquy et vous-même, l’équipe de France devrait avoir un certain répondant.
Devant, on a quand même pas mal d’expérience. On en aura bien besoin d’ailleurs. Après, il va falloir voir comment se comporte notre ligne de trois-quarts car les jeunes ont envie.

Vous avez mieux fini le match que les Australiens lors du premier test-match. De bon augure pour le deuxième affrontement ?
Oui, on s’aperçoit que lors des 25 dernières minutes, ce sont nous qui avons fait le jeu. On a su imposer notre rythme ce qui signifie que, malgré notre fatigue, on a mieux fini qu’eux. Malgré le fait qu’on ait couru quasiment tout le match derrière le ballon, c’est plutôt bon signe pour nous. Ça veut dire que physiquement, on peut rivaliser. Je pense que samedi, ce sera encore plus dur en intensité. On va essayer de prendre un peu plus d’initiatives sur nos ballons. On s’est aperçu à la vidéo qu’on ne le portait pas assez. C’est le dernier match de la saison, on va tout donner et voir ce qui arrivera sur le plan du physique.

La rédaction – Laurent Depret