RMC Sport

Chabal: "Tourner avec Plisson et Trinh-Duc"

Consultant rugby et membre de la Dream Team RMC Sport, Sébastien Chabal est revenu sur la prestation du XV de France, dominé dans le Tournoi par le pays de Galles vendredi dernier à Cardiff. Notamment sur le poste d’ouvreur où l’ancien international souhaite voir de la continuité, malgré le mauvais match de Jules Plisson.

« Changer, ce n’est pas une bonne solution, estime Sébastien Chabal. A ces postes-là, celui d’ouvreur, c’est la continuité qui est importante. Mais en début de mandat, voir deux ou trois ouvreurs sur deux ou trois matches d’affilée, ce n’est pas délirant. » Notamment lorsque la solution numéro deux s’appelle François Trinh-Duc, entré en jeu face aux Gallois…

« François Trinh-Duc a fait une bonne rentrée. Je pense que le sélectionneur voulait le voir parce qu’il compte sur lui, parce qu’il était blessé en début de Tournoi alors qu’il l’avait appelé au rassemblement, rappelle Chabal. Ils ne l’ont pas fait venir juste pour être suppléant et ils vont lui donner deux ou trois matches d’affilée comme ils en ont donné à Plisson. Ils vont faire un choix et travailler dans la continuité si tant est que c’est possible, s’il n’y a pas de blessures. »

« Les Anglais n'ont pas tourné sur cinq ou six ouvreurs »

Faudrait-il se lancer dans une vaste revue d’effectif ? Non, pour Sébastien Chabal, qui cite l’exemple du XV de la Rose : « Les Anglais avaient changé au poste d’ouvreur. C’était Owen Farrell quasiment pendant tout le mandat avant la Coupe du monde puis c’est George Ford qui a repris et qui a terminé la dernière année. Mais ils n’ont pas tourné sur cinq ou six ouvreurs, eux. Cela aurait du sens de tourner avec Plisson et Trinh-Duc si ce sont les deux choisis par le staff ».