RMC Sport

A Anoeta, le BO est chez lui

-

- - -

Le stade de Saint-Sébastien accueillera dimanche (17h30) le quart de finale de H-Cup opposant Biarritz à Toulouse. Un déplacement bien rôdé pour les supporters du BO habitués à parcourir les 40 kilomètres qui séparent les deux villes.

L’Espagne s’apprête à vivre un week-end de corrida d’un genre nouveau. A Barcelone et San Sebastian, des matadors par quinzaines défendront leur honneur autour d’un ballon ovale, soutenus par des hordes de supporters aux slogans scandés dans la langue de Molière. Si pour les Catalans de Perpignan, le voyage de 200 kilomètres qui les séparent du stade Montjuic de Barcelone a tout d’une aventure, Biarritz affrontera Toulouse « à domicile » dans l’antre d’Anoeta.

Résidence secondaire du BO depuis 2005, le terrain de jeu habituel de la Real Sociedad accueillera pour la dixième fois les Rouge et blancs. Les supporters profitent désormais d’une organisation sans faille pour ce déplacement, comme l’explique Fred Gravé, président d'AupaBO, association de supporters du club basque : « Le club a instauré un système de transports avec un départ d’Aguilera toutes les heures. Un train de banlieue espagnol prend le relais après le bus. Il nous amène aux portes du stade. Il y en a pour une heure, d’Aguilera à Anoeta. Il nous en coûte dix euros ! » 

Remake de la finale de l’édition 2010 de H-Cup remportée au Stade de France par les Toulousains (21-19), la rencontre se jouera à guichets fermés, devant 32 000 spectateurs. Des supporters biarrots gâtés en terre espagnole, en neuf rencontres à Anoeta, le BO l’a en effet emporté à huit reprises. Les hommes de Serge Blanco restent même sur une éclatante victoire 40-10 face au rival bayonnais le 25 mars dernier. Toulouse est prévenu.

Sylvain Reignault