RMC Sport

Biarritz veut croire au miracle

Fabien Barcella

Fabien Barcella - -

Sauf improbable concours de circonstances, Biarritz peut faire une croix sur une qualification pour les quarts de finale de la H-Cup. Pourtant, les Basques comptent bien jouer à fond leur infime chance ce dimanche face aux Ospreys (14h).

Du côté du BO, personne n’a effectué les 131km qui séparent Biarritz de Lourdes. Pourtant, au sein du club basque, on veut croire au miracle. Opposés aux Ospreys ce dimanche (14h), les Biarrots n’ont quasiment plus aucune chance de rejoindre le Top 8 européen. A moins de recevoir un incroyable coup du destin. Car pour se qualifier, le BO doit gagner avec le bonus offensif et dans le même temps, espérer que Trévise batte les Saracens sans que ces derniers ne marquent un point de bonus. Tout en attendant un scénario favorable dans les autres poules pour terminer parmi les deux meilleurs deuxièmes…

« Rien ne sert de calculer ce que vont faire les autres, lance Laurent Rodriguez, le directeur sportif basque, sur le site officiel. Il faut sortir, si on doit sortir de cette Coupe d’Europe, en ayant fait un grand match face aux Ospreys. Il faut surtout tenter notre chance jusqu’au bout. Ça passera par une victoire bonifiée. » Pour ce faire, les champions de France 2006 pourront compter sur le retour de blessure d’Imanol Harinordoquy, qui débutera titulaire et reprendra son brassard de capitaine.

Yachvili : « On va jouer ce match à fond »

Si les Biarrots ne parviennent pas à réussir l’exploit, ils ne feront toutefois pas forcément une croix sur la Coupe d’Europe. En cas de succès, les Basques seraient en effet qualifiés pour les quarts de finale de l’Amlin Cup. Une compétition qui leur permettrait, en cas de victoire finale, de jouer la H-Cup l’année prochaine, eux qui sont douzièmes du championnat. « On a une pression moindre, mais on peut se qualifier pour les quarts de finale de l’Amlin Cup en cas de non-qualification en H-Cup. Si on gagne cette Amlin Cup, cela nous libère une place en Coupe d’Europe l’année prochaine, ce qui n’est pas négligeable vu notre classement en championnat. On va jouer ce match à fond. On sera libérés devant notre public. » Il sera ensuite temps de replonger dans les tracas du Top 14.