RMC Sport

Champions Cup: Clermont et Bordeaux-Bègles frustrés

David Strettle

David Strettle - AFP

En tête à la pause de leur choc respectif, Clermont et Bordeaux-Bègles ont fini par s’incliner sur les pelouses d’Exeter (31-14) et des Ospreys (19-16). Si l’ASM a craqué en fin de match, l’UBB, même à treize, a bousculé jusqu’au bout les Gallois et devra se contenter du bonus défensif.

La dernière fois que Clermont s’était rendue à Exeter, c’était en 2012 et le déplacement s’était vite transformé en visite d’agrément pour les Jaunards, avec un large succès au bout (46-12). Les Auvergnats se doutaient que les retrouvailles, ce samedi, ne seraient pas du même acabit. Et ils avaient raison. S’ils ont bien dominé leurs adversaires pendant 40 minutes, grâce à un réalisme chirurgical par Hosea Gear (9e) et Aurélien Rougerie (19e), les Clermontois ont constamment peiné face à la puissance adverse.

Celle qui allait faire tant de dégâts en seconde période, après un premier avertissement signé Thomas Waldrom avant le retour aux vestiaires (35e). L’intéressé en remettait une couche dès la reprise (47e), avant de voir le triplé lui échapper sur un énorme retour de Camille Lopez. Sous pression dans ses 22 et une première fois proche de la correctionnelle (essai invalidé après vidéo pour Exeter), Clermont encaissait deux essais dans les dix dernières minutes, d’abord par Don Armand, 74e puis par Mitch Lees (80e), offrant le bonus offensif à Exeter. Il faudra impérativement l’emporter, la semaine prochaine à Marcel-Michelin, pour ne pas voir les quarts de finale s’échapper. Avec le bonus, évidemment. 

Même à treize, Bordeaux était meilleur

De son côté, l’UBB a bien failli créer l’exploit sur la pelouse des Ospreys. Longtemps au coude à coude avec les Gallois (Pierre Bernard, de retour après deux mois de blessure, répondant au pied à Dan Biggar), les Bordelais glaçaient le public adverse sur un essai transformé de Le Bourhis (31e). Mais un geste dangereux de Jean-Baptiste Dubié sur la gorge de Biggar allait faire basculer la rencontre. Expulsé, le centre de l’UBB laissait ses partenaires à quatorze.

D’abord déboussolés - une aubaine pour Biggar qui aggravait le score (52e) - les Bordelais reprenaient leurs esprits grâce au pied de Romain Lonca (57e), remplaçant au pied levé de Bernard, qui manquait de peu l’égalisation dans la foulée (62e) et voyait sa percée reprise en touche quelques minutes auparavant (58e). A treize après le carton jaune de Jean-Baptiste Poux, Bordeaux aura fait douter jusqu’au bout des Gallois particulièrement brouillons. Mais à l’arrivée, cela fait une deuxième défaite d’affilée dans cette Champions Cup. Et seulement un point, celui du bonus défensif, après deux journées.