RMC Sport

Champions Cup: les regrets du Racing, tout proche de l'exploit au Munster

Après avoir mené durant la majeure partie de la rencontre, le Racing 92 a obtenu un match nul sur la pelouse du Munster (21-21) samedi en Champions Cup. Un résultat à la fois frustrant et épatant, les Irlandais étant presque invincibles à domicile.

"Ce n’est pas une victoire mais il peut y avoir de belles choses devant nous." Pour Yannick Nyanga, directeur sportif du Racing, le match nul rapporté de Thomond Park samedi a presque un goût de succès. On aurait même pu parler d’exploit si les Ciel et Blanc avaient dominé le Munster chez lui lors de cette 2e journée de Champions Cup. Mais les Franciliens ne seront pas la 3e équipe à battre les Irlandais à domicile en Coupe d'Europe. Le Racing se contentera d’un magnifique match nul (21-21) qui fait en plus ses affaires.

Travers: "En haut du col en même temps qu’eux"

"On doit s’en satisfaire, confirme le coach Laurent Travers. C’était un match très difficile, capital. Le Munster est une grosse montagne avec un grand col. On est arrivé en haut en même temps qu’eux mais pas devant eux." Les Racingmen ont fait la course en tête durant une bonne partie du match, laissant revenir le Munster en fin de rencontre. Dommage, même si les Ciel et Blanc auraient aussi pu s’incliner si JJ Hanrahan n’avait pas manqué son drop de la gagne à deux minutes de la sirène.

Chavancy : "Un résultat positif"

"On avait la sensation de tenir le score, de pouvoir entrevoir l’exploit et malheureusement, on n’a pas su gérer le money-time, regrette Henry Chavancy. Mais faire un match nul ici est quand même un résultat positif. Surtout dans l'objectif de la qualification dans une poule qui est très homogène." Après s’être offert les Saracens (30-10), le Racing reste en tête de la poule de la mort à égalité de points avec son adversaire de samedi. Prochain rendez-vous en Champions Cup, le 7 décembre sur la pelouse des Gallois d’Osprey.

ABr avec LD