RMC Sport

Champions Cup: "Si on n'y était pas nous, je supporterais La Rochelle", indique Ugo Mola

Si son équipe ne devait pas l'affronter en finale de Coupe d'Europe samedi à Twickenham, l'entraîneur de Toulouse Ugo Mola serait supporter de La Rochelle, un "club hyper sain" avec lequel il voit une rivalité s'installer ces prochaines années au sommet du rugby français.

"Franchement, si on n'y était pas nous (en finale, ndlr), je serais supporter de La Rochelle", a affirmé mercredi en conférence de presse le technicien haut-garonnais. "Malheureusement, je suis en face, donc vous comprenez bien que mon cœur a choisi."

"Je suis admiratif de mon équipe, mais je ne suis pas en opposition avec ce qui se fait à La Rochelle", a-t-il développé. "Je trouve que ce club est hyper sain, bien construit, et c'est quelque chose de bon pour le rugby en général et le rugby français au sens large."

Un nouvel affrontement en phase finale du Top 14?

Mola a entériné la nouvelle dimension prise par le Stade rochelais, qui disputera samedi sa première finale de Coupe d'Europe sept ans seulement après être monté en Top 14. "J'ai l'impression de voir ces rivalités qu'il y avait entre nous et nos amis brivistes dans les années 1990, puis le Stade français, Biarritz ou Clermont dernièrement", a-t-il dit.

"Je vois mal comment on ne va pas se recroiser dans les deux-trois saisons à venir dans des matches qui vont compter." Et peut-être dès le mois de juin lors de la phase finale du Top 14, dont les deux finalistes européens occupent actuellement les deux premières places du classement.

DM avec AFP