RMC Sport

Champions Cup: "Une image très positive de La Rochelle", les Maritimes satisfaits malgré l’élimination

Benjamin Noble

Benjamin Noble - AFP

La Rochelle a quitté ce vendredi la Champions Cup en s’inclinant face à Llanelli (29-17) et son armada d’internationaux gallois. Patrice Collazo, l’entraîneur rochelais, et Romain Sazy ont apprécié l’attitude des Maritimes malgré l’élimination en quarts de finale.

Souvent pénalisée, La Rochelle s’est accrochée, notamment en première période. Grâce à un essai de Romain Sazy, les Maritimes tournaient à deux petits points des Scarlets à la pause (12-10). Mais les vingt dernières minutes ont été fatales aux Rochelais qui ont cédé face à Llanelli qui présentait douze internationaux gallois sur les quinze titulaires (29-17). Une élimination en quarts de finale qui n’a pas abattu les coéquipiers de Uini Atonio. "On n'a rien lâché et cela s'est joué sur des détails, estime Sazy. Cela aurait pu basculer en notre faveur. En première période, on a les occasions pour passer devant. Ils étaient à notre portée. Après, on ne concrétise pas et on prend un essai qui les met à distance. (...) On passe à quelques centimètres de marquer avant la mi-temps. (...) On n'a pas été ridicule."

La Rochelle n’a rien lâché

Un discours qui correspond à l’impression de Patrice Collazo. "Je pense que l'on a donné une image très positive du club, en terme de volonté de ne rien lâcher, car on n'a pas joué les Scarlets, on a joué l'équipe du Pays de Galles, tranche l’entraîneur des Rochelais. (...) On n'a pas su concrétiser sur nos temps forts. Et eux sur chaque temps fort, ils ont réussi à marquer, en s'appuyant sur notre indiscipline. Mais jusqu'à la dernière action, jusqu'à la 80e minute, on n'a rien lâché. Malgré les blessures, malgré la dureté du combat." Place désormais au Top 14 où La Rochelle, actuellement 5e, est à la lutte pour accéder aux phases finales.

VIDEO. Carter: "J'adore ma vie à Paris" (et en Français s'il vous plaît)

MI avec Nicolas Paolorsi à Llanelli