RMC Sport

Clerc : « Il ne faut pas s’arrêter là »

-

- - -

L’ailier toulousain Vincent Clerc a battu samedi le record d’essais en Coupe d’Europe mais préfère retenir l’excellente entame européenne de son équipe face à Sale (36-17).

Vincent Clerc, vous êtes désormais recordman d’essais en Coupe d’Europe (30)…
Je remercie tous ceux qui m’ont fait croquer pendant de nombreuses années (rires). Maintenant, il ne faut pas s’arrêter là.

Comment jugez-vous votre belle victoire contre Sale (36-17) ?
Ça fait du bien, après un début de saison un peu mitigé. On a eu une bonne réaction la semaine dernière à Montpellier (victoire 30-12) et on se devait de bien débuter la Coupe d’Europe. C’est un soulagement.

Etait-ce aussi facile que ça paraissait ?
On s’est rendu le match facile dès le début en concrétisant nos temps forts. Sale a été vite décroché au score et ça devenait difficile pour eux de revenir. Ce ne sera pas pareil à toutes les rencontres, mais là on a réussit à conserver le ballon, à faire beaucoup de temps de jeu. La patience a été la clé du match.

C’est important de bien débuter dans une compétition qui laisse peu de place aux faux-pas…
On sait qu’on a le droit éventuellement à un joker en Coupe d’Europe. Si on veut faire un bon résultat, il faut s’affirmer dès les poules. On avait eu du mal à le faire l’an dernier. On avait fait match nul à Bath, qu’on avait battu à la dernière minute à la maison. Et puis on avait perdu contre Glasgow. La qualification était un peu tirée par les cheveux. On se doit de faire un meilleur parcours si on veut avoir des ambitions européennes. Il va falloir aller chercher des victoires à l’extérieur.

Dès la semaine prochaine chez les Harlequins ?
Oui, mais ce sera compliqué. C’est déjà le match de la mort pour eux puisqu’ils ont perdu à Cardiff. Si on les bat, ce sera presque synonyme d’élimination. Ce sera donc encore plus dur que contre Sale.

La rédaction-Intégrale Sport (C. Cessieux)