RMC Sport

Clermont étouffé par le Leinster

-

- - -

Un score sans appel (24-8), trois essais à un : Clermont n’a rien ramené de son déplacement à Dublin contre le Leinster. La qualification reste possible mais les chances se sont considérablement réduites…

Dans leur écrin flambant neuf, le Stadium de Lansdowne Road et ses 50 000 supporters, les Blues du Leinster ont pu rugir de plaisir au succès de O’Driscoll, finalement titularisé, et des siens. Une entame de match à 100 à l’heure qui n’a pas eu l’air de surprendre les Clermontois, préparés, attendant cette chaude réception. Mais petit à petit, la multiplication des impacts et des charges d’une troisième ligne formidable de constance (Heaslip, Jennings et O’Brien) a constitué le début d’un travail de sape qui ne s’est jamais démenti. Dès la 8e minute, les Irlandais sont récompensés des initiatives de la charnière Reddan – Sexton et du poids du travail des avants par l’essai du pilier gauche Healy. Morgan Parra tente bien un drop, puis réduit le score par une pénalité (7-3, 16e), mais les impacts et les charges restent l’apanage des adversaires des champions de France. La défense et le courage en défense des Auvergnats fait des miracles et la pause est atteinte non sans que Sexton ait ajouté une pénalité, 10-3 pour les Irlandais.

Le retour des vestiaires voit le Leinster oser, tenter, sans pour autant se faire contrer par une défense aux abois. Poussés par un public en or et en feu, les hommes en bleu poussent les « jaunards » dans leurs derniers retranchements et inscrivent un deuxième essai à nouveau par Healy, rare doublé pour un pilier (17-3, 45e). Et Clermont cède à nouveau, le Leinster scelle le sort du match par un troisième essai inscrit par le formidable avant-aile O’Brien (24-2, 53e). Napolioni Nalaga sauve l’honneur de Clermont en marquant à dix minutes du terme du calvaire des visiteurs. Même privé du bonus offensif, le Leinster a fait un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale et pointe en tête de la poule avec cinq points d’avance sur le Racing.