RMC Sport

Clermont fonce en finale

Nalaga, auteur du seul essai clermontois

Nalaga, auteur du seul essai clermontois - -

Clermont s’est qualifié pour la finale de la H Cup au terme d’un match haletant face aux Irlandais du Munster (16-10), samedi à Montpellier. Les Auvergnats tenteront de remporter leur premier titre européen, le 18 mai prochain à Dublin, contre Toulon ou les Saracens.

Le Munster ne renonce jamais. Clermont a bien failli l’apprendre à ses dépens. Pourtant dominateurs, les Auvergnats se sont fait peur jusqu’au bout contre les valeureux Irlandais, avant de finalement s’imposer 16-10 et de se qualifier pour leur première finale européenne. Stoppés l’année dernière en demi-finale contre le Leinster (19-15), les hommes de Vern Cotter passent un tour supplémentaire cette saison et restent en piste pour un incroyable doublé H Cup-Top 14. Leur bilan est exceptionnel dans la compétition continentale avec huit matchs en autant de rencontres. Mais que ce fut dur !

D’abord parce que Clermont, ultra-dominateur en première période, n’est que trop peu parvenu à marquer dans ses temps forts. Ensuite parce qu’en ne creusant jamais l’écart, l’ASM a permis aux hommes du Munster de rester dans une partie qui semblait lui échapper. A Montpellier, les coéquipiers de Ronan O’Gara ont été les premiers à se mettre en évidence avec trois points passés dès la 7e minute sur une pénalité (3-0). Trois minutes seulement en tête au tableau d’affichage, avant de voir l’armada jaune se mettre en place.

Le double vainqueur au tapis

Napolioni Nalaga, auteur d’une grosse première percée, sème la zizanie dans la défense irlandaise. Dans la foulée, l’ailier fidjien remet ça plein axe, « oubliant » trois coéquipiers sur sa gauche, pour marquer entre les poteaux. Une transformation réussie de Morgan Parra, deux pénalités du demi de mêlée plus tard et voilà les Jaunards qui virent en tête à la pause (13-3). Un avantage encore plus conséquent avec une nouvelle tentative réussie en début de seconde période (16-3). Sous les yeux de l’entraîneur montpelliérain Mario Ledesma, et de Thibault Privat, tous les deux anciens Clermontois et aujourd’hui Héraultais, l’ASM baisse petit à petit le pied. Un bon jeu au pied d’O’Gara dans le dos de la défense, bien suivi par Hurley, permet aux « Rouge » de rester au contact (16-10, 60e).

La crispation gagne le clan auvergnat, d’autant que Napolioni Nalaga cafouille un ballon dans son en-but (70e). Heureusement sans conséquence. Les Clermontois peuvent laisser éclater leur joie : les voilà en finale de la H Cup et tombeurs du double vainqueur de la compétition (2006 et 2008). « On a appris pas mal de choses aujourd’hui face au Munster, glisse Vern Cotter. Ils n’ont rien lâché. C’était vraiment un match d’hommes, très engagé. On va pouvoir récupérer, analyser. Je suis là pour les emmener, les aider. Eux vivent un moment fabuleux avec l’opportunité d’être la meilleure équipe en Europe dans trois semaines. Moi ça me fait plaisir. Je suis juste là pour donner un coup de main de temps en temps. » Il aura fallu attendre 67 matchs européens pour connaitre un tel bonheur. Aurélien Rougerie, blessé, peut réunir ses coéquipiers et se placer à genou au milieu du cercle formé par les solides gaillards. L’histoire est en marche.

A lire aussi :

>>> Clermont, une belle tête de vainqueur ?

>>> Sur les traces de Wilkinson

>>> Betsen : « Wilkinson est un génie »