RMC Sport

Clermont sauve sa peau

Wesley Fofana

Wesley Fofana - -

Vainqueur de l’Ulster (19-15), l’ASM Clermont s’est qualifié pour les quarts de finale de la H-Cup, en terminant premier de sa poule. Les Auvergnats ont cependant de forts risques de disputer le prochain tour à l’extérieur.

Sur le papier, le scénario était simple. Sur le terrain en revanche, beaucoup moins. Pour atteindre les quarts de finale de la H-Cup, les Clermontois devaient s’imposer face à l’Ulster, déjà qualifié mais venu en Auvergne assurer la première place de la poule 4. Une tâche loin d’être aisée, tant l’armada irlandaise semblait difficile à prendre en défaut, en particulier ses lignes arrières, emmenées par une charnière Pienaar-Humphreys très complémentaire.

Dans un stade Marcel-Michelin plein à craquer, les joueurs de Vern Cotter ont plutôt bien débuté, ouvrant le score par Morgan Parra (3-0, 14e). Un avantage de courte durée, puisque Pienaar réussissait lui aussi sa première pénalité (3-3, 18e). Ce mano a mano entre les deux formations s’est répété durant les 40 premières minutes, dicté par la réussite des deux buteurs. Dominés dans l’impact et tenus en échec à la pause (6-6), les Auvergnats avaient donc encore tout à faire pour espérer rejoindre le Top 8 européen. « J’ai eu peur, c’est normal, confiait même Vern Cotter, l’entraîneur auvergnat, après la rencontre On était sous pression contre une bonne équipe. »

Rougerie : « Le plus beau est à venir »

Malgré une entame de deuxième période bien meilleure, les champions de France 2010 ont dû patienter jusqu’à la 63e minute pour enfin transpercer la défense irlandaise. Après plusieurs phases de jeu, Ti’i Paulo aplatissait dans l’en-but de l’Ulster et donnait l’avantage aux siens (14-12). Réussissant un 100% au pied, Morgan Parra se chargeait de maintenir la mince avance des siens et faisait rugir le stade Marcel-Michelin en passant sa dernière tentative (19-15, 74e). Grâce à un essai de plus inscrit lors des confrontations directes face à l’Ulster (deux contre un), l’ASM termine même en tête de la poule 4.

« Je suis soulagé et très content, souffle Cotter. C’est un objectif qu’on s’était donné en début de saison. » S’ils ne sont pas certains de jouer leur quart de finale à domicile (cela dépend notamment des résultats des matchs disputés ce dimanche), les Auvergnats ne se fixent désormais plus de limite dans cette compétition. « C’est un premier objectif qui est atteint, avoue Aurélien Rougerie. Maintenant, cela ne va être que du bonus. Je crois que le plus beau est à venir. »