RMC Sport

Clermont-Toulon : à la conquête de Dublin

Les supporters de Clermont et de Toulon seront nombreux à Dublin

Les supporters de Clermont et de Toulon seront nombreux à Dublin - -

Près de 8 000 Clermontois et 2 000 Toulonnais sont attendus ce samedi à Dublin pour assister à la finale de la H Cup (18h). A l’Aviva Stadium, le show sera aussi dans les tribunes. L’ambiance promet d’être belle pour ce choc franco-français.

A priori, le match des tribunes est perdu d’avance pour Toulon. Si 2 000 supporters varois sont attendus à l’Aviva Stadium de Dublin (capacité de 50 000 places) pour la finale de la H Cup ce samedi (18h), entre 6 000 et 8 000 Clermontois composeront la fameuse « Yellow Army », le surnom donné à l’armada de fans de l’ASM. « Mais je pense que les 2 000 Toulonnais, on va les entendre, assure Mathieu Bastareaud, le trois-quarts centre du RCT. Quand ils sont une centaine, on ne remarque qu’eux, alors s’ils sont 2 000… » Qu’on se le dise, la finale de H Cup se jouera aussi hors de la pelouse. Et pas seulement dans les tribunes !

Depuis ce vendredi, la capitale irlandaise a l’accent français. Côté clermontois, une vingtaine d’avions ont été affrétés pour emmener les supporters auvergnats à Dublin. Chaque vol porte même le nom d’un joueur de l’ASM. Autant dire que l’incroyable engouement autour de l’équipe de Vern Cotter ne se dément pas. « C’est énorme, jubile Jamie Cudmore, le deuxième ligne clermontois. J’ai l’impression qu’on gagne 10 000 supporters à chaque math ! J’ai vu sur internet que les Irlandais ont fait des t-shirts et qu’ils nous supporteront. C’est bien. Alors que le climat économique n’est pas très bon, les gens dépensent beaucoup d’argent pour nous soutenir. Il faut essayer de leur ramener quelque chose. »

Cudmore : « L’impression qu’on gagne 10 000 supporters à chaque math »

Oui, mais voilà… Malgré leur infériorité numérique, les supporters toulonnais ont de solides arguments, à commencer par le célèbre « Pilou-Pilou ». Après avoir fait résonner le chant guerrier du RCT à Twickenham en demi-finales, face aux Saracens (24-12), Cédric Abellon, le « hurleur » rouge et noir, lancera sur des bases très élevées la finale juste avant le coup d’envoi. « On sent que la pression commence à monter avec les supporters, témoigne Mathieu Bastareaud. Il y a beaucoup d’engouement pour ce trophée. Moi ça me plaît. » Mais avant de pénétrer dans l’Aviva Stadium, les supporters varois et auvergnats auront d’abord rendez-vous à 15h au Merrion Square. Pour une ultime communion avant l’affrontement…

A lire aussi :

Michalak : « Envie de gagner un trophée avec Toulon »

Fofana, le Monsieur Plus de Clermont

Toulon - Laporte n'a pas peur de Clermont

Aurélien Brossier avec JTe et FGe