RMC Sport

H CUP : CLERMONT S’ATTEND A SOUFFRIR

-

- - -

Ce samedi à 16h40, Clermont affronte les Saracens en demi-finale de la H Cup. L’ASM se prépare à un rude combat face à une équipe revancharde qui nourrit un certain complexe face aux clubs français.

Telle une obsession, l’ASM ne rêve que d’une chose : remporter cette coupe d’Europe qui lui a glissé entre les doigts l’an passé face à Toulon. Mais une finale passera d’abord par un exploit face aux Saracens, leaders incontestés du championnat d’Angleterre qui montent en puissance cette saison et qui misent donc énormément sur cette compétition européenne. Mais les Anglais n’ont jamais fait mieux que deux demi-finales en H Cup (2008 et 2013) et semblent entretenir un complexe face aux Français : Toulouse par deux fois cette année, Toulon l’an passé, Clermont il y a deux ans… Bref, les Saracens n’arrivent pas à prendre le dessus sur les clubs français. « On sait qu’ils seront mieux, prévient l’entraineur clermontois Vern Cotter. A nous de montrer notre niveau pour vraiment être compétitifs face à eux. »

Leur niveau, les Clermontois s’efforceront de l’élever par rapport au quart de finale face à Leicester (22-16) où ils ont fini par s’imposer, mais ont connu toutes les peines du monde à concrétiser. Les Saracens ont eux aussi souffert pour l’emporter face à l’Ulster (15-17). En confrontations directes, les Jaunards ont remporté leurs trois derniers duels face aux Anglais, de quoi être un peu plus optimistes… Mais cette rencontre sera différente. Les avants british vont leur proposer un combat terrible et le salut des Clermontois passera par une capacité à encaisser les coups pour ensuite se projeter vers leurs flèches sur les ailes.

Twickenham sonnera creux

Réputée pour être un rouleau-compresseur, l’équipe auvergnate n’a toutefois plus rien gagné depuis son bouclier de Brennus en 2010, se contentant d’une finale de H Cup perdue l’an passé face à Toulon (15-16) et de trois demi-finales de Top 14. Du coup, Julien Bonnaire veut évacuer cette frustration. « On ne passe pas loin à chaque fois. C’est plus cela qui est rageant, de ne pas être récompensé du travail qui est fourni. Il faudra trouver ce petit plus qui fera basculer le match de notre côté. »

Enfin, si Marcel-Michelin est imprenable (76 victoires de rang), Clermont n’y arrive pas en déplacement cette année. La dernière victoire des Clermontois hors de leurs bases en Top 14 remonte à novembre 2013 avec un succès à Perpignan (23-30). Mais entre temps, ils s’étaient imposés face aux Harlequins, autre club anglais. Un bon signe, d’autant que Twickenham sera loin d’afficher complet ce samedi ? « C’est une enceinte qui dégage beaucoup de puissance, beaucoup de noblesse, conclut le talonneur auvergnat, Benjamin Kayser. C’est un stade qui me plait énormément et j’espère que ce sera le théâtre d’une grande victoire pour l’ASM. »

A lire aussi : >> Laporte : "Ne pas taper en touche !"
>> Chabal, un LOU prêt à sortir de la bergerie

MC