RMC Sport

H Cup : Toulouse prend la marée rouge

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Toulouse s’est fait balayer sur le terrain du Munster (47-23), ce samedi, en quarts de finale de H Cup. Encore dans le coup à la pause, les Toulousains ont complètement coulé en deuxième période.

Toulouse ne verra pas cette année les demi-finales de la H Cup pour la onzième fois de son histoire. Le Stade Toulousain s’est en effet lourdement incliné sur le terrain du Munster (47-23), ce samedi dans une rencontre qui a tourné à la démonstration irlandaise en deuxième période. Les hommes de Guy Novès ont même bu une première tasse d’entrée en concédant un premier essai après une énorme séquence de 20 temps de jeu, conclue par Keith Earls en bout de ligne (7-0, 5e). Sonnés mais pas abattus, les Toulousains ont alors appliqué la recette qui leur a apporté des points lors de leurs derniers déplacements à Paris (27-27 face au Stade Français) et à Toulon (défaite 32-28).

En titularisant Luke McAlister, alors qu’il avait annoncé Lionel Beauxis à l’ouverture la veille, Guy Novès y était allé de son coup de bluff. Et l’ouvreur néo-zélandais ne l’a pas déçu en passant les trois pénalités qu’il a tentées pour faire fructifier le réveil des Rouge et Noir et leur permettre de rester au contact à la mi-temps (13-9). La suite sera un cauchemar. Au retour des vestiaires, les quadruples champions d’Europe ont vu leur rêve s’envoler en trois minutes sur deux essais de Killcoyne (42e) et Stander (45e, 27-9). Hosea Gear (27-16, 54e) et Iosefa Tekori (32-23, 72e) ont entretenu l’espoir avant que la marée rouge ne douche définitivement les Haut-Garonnais avec trois nouveaux essais de Laulala (64e), Zebo (75e) et O’Connell (47-23, 80e), qui infligent le plus gros total de points jamais encaissé par Toulouse en quarts de finale.

La défaite au Connacht coûte cher

La défaite à domicile face au Connacht en phase de poules (14-16 le 8 décembre dernier) coûte cher aux coéquipiers de Louis Picamoles, qui ont chuté à Thomond Park comme tous les clubs français qui s’y sont rendus avant eux (22e défaite en autant de matches d’un club du Top 14 à Limerick !). Les Toulousains connaissaient l’ampleur de leur tâche loin d’Ernest-Wallon, puisqu’ils n’ont gagné qu’un seul de leurs cinq déplacements à ce stade de la compétition (à Biarritz en 2010-2011). Le Munster ne s’est pas gêné pour confirmer la tendance. Mais les Irlandais, battus à Clermont la saison passée, doivent encore se méfier. En demi-finales, ils se déplaceront à leur tour sur le terrain du vainqueur du match entre le Leinster et Toulon, le 26 ou 27 avril prochain. Dans le même temps, Toulouse aura pour unique préoccupation sa qualification en phases finales du Top 14.

A lire aussi :

>>> Clermont : comment gagner 74 matchs d’affilée à domicile

>>> Bastareaud : « Laporte fait bouger les choses »

>>> H Cup : Sans Clerc ni Poitrenaud

NC