RMC Sport

H Cup : tout bonus pour Toulouse

Patricio Albacete

Patricio Albacete - -

Vainqueur avec le bonus offensif ce dimanche face aux Italiens de Trévise (35-14), Toulouse est désormais leader de la poule 2 de la H Cup. Il faudra terminer le travail, la semaine prochaine, sur le terrain de Leicester (16h).

La mission était claire, mais le défi de taille. Guy Novès, d’habitude peu enclin à annoncer d’objectif précis avant les matchs, avait clairement fixé comme cap de s’imposer avec le bonus offensif face à Trévise, pour la 5e journée de la H Cup. Loin d’être simple pour son équipe, qui n’avait inscrit qu’un seul essai lors de ses quatre dernières sorties et qui se remet péniblement de ses deux revers consécutifs concédés face aux Ospreys (17-6) et Grenoble (15-6), juste avant Noël. Mais le pari a été tenu, avec un succès (35-14) acquis après un rude combat.

Encore loin d’envolées dignes ses plus belles heures, le Stade Toulousain a ressorti les mêmes ingrédients que lors de ses récents succès contre Castres (18-16) et Mont-de-Marsan (16-12) : du combat, du combat et encore du combat. Face à des Italiens complétements broyés en mêlée, cela a payé. Les avants Gary Botha (5-3, 7e) et Patricio Albacete (12-11, 30e) se chargent vite de percer la muraille transalpine, pour le coup pas très solide. Seul le bien nommé Benvenuti, profitant d’un contre, interrompt la furia toulousaine (11e) et permet aux siens de rester dans la course à la pause (14-14).

Le cadeau des Ospreys

Seul trait de génie dans ce match de « gros », disputé sous une pluie continue, le coup de pied de Luke McAlister qui dépose le ballon dans les bras d’un Vincent Clerc qui n’a plus qu’à aplatir en coin pour le troisième essai (19-14, 45e). La suite, encore des regroupements, des mêlées fermées et au bout d’une charge dévastatrice de Patricio Albacete plein axe, Florian Fritz inscrit le tant désiré essai du bonus (26-14, 62e). Yoann Huget viendra parachever le succès haut-garonnais (35-14, 80e).

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les champions de France en titre doublent même Leicester, tenu en échec chez les Ospreys (15-15), à la première place de la poule 2. C’est donc plus sereins que Thierry Dusautoir, préservé ce dimanche, et ses coéquipiers se rendront chez les Tigres la semaine prochaine pour un véritable huitième de finale. Un match nul et la qualification pour les quarts de finale de la Coupe d’Europe serait assurée pour Toulouse. Il sera ensuite temps de penser à retrouver de sa superbe dans le jeu.

Alexandre Alain