RMC Sport

Le match France – Angleterre est lancé

Bien lancés dans cette H-Cup, Beauxis et les Parisiens ont une belle occasion à saisir à Bath.

Bien lancés dans cette H-Cup, Beauxis et les Parisiens ont une belle occasion à saisir à Bath. - -

Quatre représentants français affrontent des équipes anglaises pour le compte de la 2e journée de H-Cup. Suprématie continentale en jeu !

Poule 1
« Pour être honnête, on ne peut plus parler de qualification. » Encore sous le coup de la défaite de Perpignan à Trévise (9-8), samedi dernier, Jacques Brunel sait que son équipe a sérieusement hypothéqué ses chances de poursuivre l’aventure européenne. Pour espérer y croire encore un peu, l’USAP devra réaliser un sans-faute et prendre les bonus à domicile. A commencer par la rencontre de ce vendredi contre les Anglais de Northampton (21h).

Poule 2
Le succès de Biarritz à Glasgow (22-18) est sans doute l’un des bons coups de la semaine dernière côté français. Contre Gloucester samedi (14h30), le BO a l’occasion de frapper un grand coup contre le septième du championnat anglais. Il faudra bien ça pour voir les quarts de finale.

Poule 3
Clermont n’est pas tombé dans le piège Viadana (36-18) la semaine dernière. Le premier test de cette H-Cup oppose les Auvergnats aux Ospreys, dimanche (13h45). Méfiance quand même après le nul gallois contre les Anglais de Leicester (32-32). « S'ils nous battent, ils savent qu'ils feront un pas important vers une éventuelle qualification », a ainsi prévenu Vern Cotter, l’entraîneur clermontois.

Poule 4
Cinq matchs sans défaite, une confiance retrouvée, seulement deux essais encaissés depuis l’arrivée du duo Delmas-Faugeron, le Stade Français aborde son déplacement à Bath, dimanche (16h), dans la peau d’une nouvelle équipe. L’occasion également de réaliser une très bonne opération après la victoire de la semaine passée contre Edimbourg (31-7).

Poule 5
C’est une des quatre affiches franco-anglaises du week-end. Même si les Harlequins ne sont plus ce qu’ils étaient, les Toulousains auraient tort de prendre ce rendez-vous à la légère (samedi, 19h). D’autant que Guy Novès se souvient qu’après un départ parfait la saison dernière, ces hommes avaient petit à petit fléchi. Pas question de rééditer pareille « performance ». « Pour le moment, on n’a pas grillé notre joker. Essayons de le griller le plus tard possible », prévient ainsi le manageur.

Poule 6
En tombant dans la poule du champion d’Europe en titre, Brive savait que sa tâche ne serait pas facile. Elle l’est d’autant moins après le revers des Corréziens contre Llanelli (24-12) et la défaite du Leinster contre les London Irish (12-9) la semaine dernière. « Nous sommes des privilégiés. Nous avons même la possibilité de les sortir », s’est pour sa part félicité Fabrice Estebanez. Rendez-vous pris samedi (17h45).

P.T. avec RMC Sport