RMC Sport

Novès : « Être plus constant »

-

- - -

Auteur d’un véritable festival offensif face à Sale lors de la 1ère journée de Coupe d’Europe, le Stade Toulousain a connu une fin de match compliquée. Samedi chez les Harlequins, les joueurs de Guy Noves devront confirmer qu’ils ont bien retrouvé leur jeu.

Guy Novès, en mal de jeu depuis le début du Championnat, le Stade Toulousain a retrouvé des couleurs dimanche dernier à Sale (victoire 36-17 avec cinq essais)…
On est dans une progression de notre jeu. L’état de fraîcheur physique et mental est bien là. On récolte un peu les fruits de notre travail de ces dernières semaines. Même si c’était un peu programmé, je ne m’attendais pas à faire des matches aussi accomplis aussi rapidement et à voir des choses aussi belles, notamment en première mi-temps. Ceci étant, on s’est relâché en seconde mi-temps et on est retombé dans certaines erreurs. On fini par prendre deux essais dans les cinq dernières minutes. On se rend compte qu’on peut être très fort et très fragile à la fois. Il faut continuer à travailler pour être beaucoup plus constant dans notre performance.

On vous a beaucoup critiqué avant cette rencontre. Ne craignez-vous pas de tomber dans l’euphorie après cette belle victoire à Sale ?
Il faudrait que l’on reste moyen tout le temps. Comme ça, on ne tomberait ni dans l’un, ni dans l’autre, et on nous ficherait un peu la paix. (Rires) Malgré les critiques, les joueurs ont toujours eu confiance dans le travail que nous leur proposions. Je pense qu’ils se rendent compte aujourd’hui qu’on peut se faire énormément plaisir sur le terrain, mais aussi passer à côté de notre sujet. Comptez sur moi pour leur maintenir la tête sur les épaules.

Oui, car la rencontre de samedi (19h) face aux Harlequins s’annonce d’un autre niveau…
Indiscutablement. On savait qu’on jouait une équipe de Sale avec beaucoup de jeunes. Là, j’ai commencé à regarder la rencontre de la semaine dernière Cardiff-Harlequins (20-6), et cela n’a rien à voir. C’est beaucoup plus épais avec deux équipes de très haut niveau : un énorme engagement physique et des joueurs de très très haut niveau de part et d’autre.

Considérez-vous qu’une victoire à Londres samedi serait synonyme de qualification ?
Non. Ce n’est pas à vous que je vais rappeler qu’on était dans une situation idyllique l’année dernière, avant de perdre à la maison contre Glasgow (Après un dernier match nul à Bath 3-3, Toulouse avait finalement terminé deuxième de sa poule, héritant de Cardiff en quarts qui les a éliminés 9-6). On s’était relâché sur ce match… Pour l’instant on est premier de notre poule, mais il reste cinq matches et la Coupe d’Europe est encore très longue. (…) Pour le moment, on n’a pas grillé notre joker. Essayons de le griller le plus tard possible...

propos recueillis par Wilfried Templier (RMC Sport)