RMC Sport

Pelous : « Je crains tout chez le Munster »

-

- - -

Fabien Pelous, le capitaine du Stade Toulousain, s’attend à un match difficile samedi contre le Munster, en finale de la Coupe d’Europe.

Fabien Pelous, parlez-nous de cette équipe du Munster ?
Traditionnellement, c’est une équipe solide devant. Cette année, elle s'est aussi renforcée derrière. Ils ont ajouté des cordes à leur arc, et il faudra être solide pour gagner. Depuis quelques semaines, notre objectif premier est de battre cette équipe. Les finales européennes nous réussissent plutôt bien d’ailleurs. On ne les a pas toutes gagnées, mais on a toujours montré un beau visage.

Si vous deviez choisir, prendriez-vous le Bouclier de Brennus ou le trophée de la Coupe d’Europe ?
Quitte à choisir, je prends les deux ! L’attente est évidemment énorme de la part des supporters pour le championnat, puisque cela fait 7 ans que nous n’avons pas gagné le Brennus. Mais comme je le dis souvent, ce n’est pas parce qu’on ne gagne pas le titre qu’on est une mauvaise équipe.

On vous sent plus serein depuis que vous avez pris votre retraite internationale…
C’est vrai que je pense avoir fait ce que j’avais à faire avec le XV de France. Mais la vraie différence : c’est que j’ai été souvent blessé ces deux dernières années, et je me mettais beaucoup de pression pour récupérer au plus vite avant la Coupe du Monde 2007. Là, je n’ai plus d’échéance internationale.

Que craignez-vous le plus, au final, dans cette équipe du Munster ?
Auparavant, ils s’appuyaient beaucoup sur le jeu au pied de O’Gara pour occuper le terrain. Cette année, ils ont une ligne de trois-quart capable de faire la différence. Ils ont aussi la capacité à davantage relancer les ballons, et à mettre un peu de vie sur le terrain. En fait, je crains un peu tout dans cette équipe. Ils sont en finale de Coupe d’Europe, ils n’ont donc pas vraiment de lacune.

La rédaction - Moscato Show