RMC Sport

Coupe du monde - Simon: "Il y a toujours cette part d’inconnu chez les Français qui nous rend fous et forts"

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Serge Simon estime que l’équipe de France, qui entame son Mondial ce samedi contre l’Italie (21h), devrait vivre une phase de poules plus sereine que certains le craignant. À condition de ne pas trop anticiper le quart de finale face aux All Blacks ou à l’Argentine.

« Ça fait des semaines que tu es en camp d’entraînement, des mois qu’on te serine avec cette compétition, tu es surentraîné… Tu n’as envie que d’une chose, c’est d’enfin passer à l’action ! C’est l’ancien joueur qui parle mais aussi le médecin. Tu as accumulé du stress et il faut le libérer parce qu’il peut se retourner contre toi. Tu comptes les heures et les minutes jusqu’à ce fichu coup d’envoi où tu vas enfin être dans l’action.

« Pour gagner une Coupe du monde, il faut taper tout le monde »

Tous les calculs qu’on m’a fait au cours de ma carrière se sont toujours avérés faux. A un moment, pour gagner une Coupe du monde, il faut être le meilleur et taper tout le monde. On anticipe le fait que les Bleus sortent des poules, ce qui semble relativement faisable. Mais anticiper un quart de finale avec les Argentins ou les Blacks en face… Il y a toujours cette part d’inconnu chez nous qui nous rend fous et forts dans les grands moments.

Et ces All Blacks sont les meilleurs du monde. Peut-être encore plus dans cette Coupe du monde. Ils ont vraiment une longueur d’avance. Ils ont mis des tannées à tout le monde, c’est hallucinant. Ils sont au-dessus, certes. Mais quand on a la trouille, c’est là qu’on est supers bons. Et ils nous redoutent ! On les a tapés en 1999, en 2007. A chaque fois, on était donnés battus. Ce quart de finale contre les Blacks ou contre l’Argentine qu’on attend moins… La difficulté sera la même. »

Antoine Arlot