RMC Sport

Domingo : « Cela aurait pu se terminer mieux »

Thomas Domingo

Thomas Domingo - -

Il y a des défaites plus agaçantes que d’autres. Le XV de France en a fait l’expérience en concédant une défaite en Nouvelle-Zélande (23-13), ce samedi, malgré une performance pleine d’envie. Une frustration ressentie dans les déclarations des joueurs, à commencer par le pilier Thomas Domingo.

Thomas, cette défaite de « seulement » 10 points en Nouvelle-Zélande vous donne-t-elle envie de sourire ?

Sourire, moyennement. Vu le scénario du match, ça aurait pu se terminer mieux. Il y a eu des petits soucis, des détails qui coûtent cher au final, sur le secteur de la touche ou de la mêlée par exemple. Il y a beaucoup de choses à régler qui nous permettraient d’être en meilleure position sur le fil du match.

L’arbitre a beaucoup sanctionné la mêlée française. Comment jugez-vous ses décisions ?

On regardera la vidéo lundi. D’abord on va récupérer puis on va analyser le match. Le faire à chaud n’est pas évident, il faut voir comment ça s’est passé de l’extérieur. Je pense qu’il y a eu des décisions justes et d’autres qui ne l’étaient pas. A nous de mettre les choses en place pour que cela tourne mieux pour nous.

Comment avez-vous trouvé les All Blacks ?

Ils font beaucoup de déplacements. Ils ont l’envie de proposer du jeu, de mettre en place de grosses séances de travail quand ils attaquent, de nous fatiguer et de nous user sur la durée en défense. Cela a été principalement ça avec beaucoup de jeu au large et de provocations dans les zones de ruck.

On sent de la frustration dans les réactions tricolores. Ce XV de France a-t-il laissé passer une chance qui ne se représentera plus ?

C’est possible. Quand on voit la tournure du match, il y a une grosse frustration. Si Louis (Picamoles, ndlr) marque son essai, la fin du match est complétement différente, ça fait sûrement 20-20 à l’arrivée. A plusieurs reprises, on arrive à les mettre en danger, on les perce, on avance mais ça échoue à pas grand-chose. C’est souvent le cas sur les matches internationaux.

Malgré cette déception, êtes-vous rassuré sur votre niveau par rapport aux All Blacks ?

Peut-être pas rassurés, car il y a encore pas mal de choses à voir. Mais il y a des secteurs où on a progressé et où on a été plus performant. Il faut continuer à travailler sur ça, à élever notre niveau sur ces secteurs pour être encore mieux.

A lire aussi :

>> Nouvelle-Zélande-France : Il y avait la place...

>> Charvet : "Très près de quelque chose de grand..."

>> Dusautoir : "Revenir avec au moins une victoire"

Propos recueillis par Laurent Depret, à Auckland