RMC Sport

La double vie de Sonny Bill Williams

-

- - -

Prodige du rugby mondial, l’ancien centre néo-zélandais de Toulon mène en parallèle de sa vie de rugbymen une carrière de boxeur professionnel. Il disputera son troisième combat dans la catégorie des lourds le 29 janvier prochain, face à l’Australien Scott Lewis.

Son physique de dieu grec taillé dans la pierre attire l’œil d’une gente féminine conquise autant qu’il inspire le respect de ses contemporains du sexe fort. En témoigne des mensurations impressionnantes : 1,93 m pour 108 kilos qui ne demandent qu’à percer plein champs sur le pré, mais aussi à envoyer valser ses adversaires sur le ring.

Star précoce du rugby à XIII, il passe à XV en 2008, recruté par le Toulon de Mourad Boudjellal. Son séjour dans le sud de la France, bien que perturbé par de nombreuses blessures, restera marqué par quelques coups d’éclats dignes des plus grands joueurs de l’histoire à son poste. Le staff All-Black ne s’y trompe pas et le convainc de rentrer au pays à l’été 2010.

A propos de ce départ, Mourad Boudjellal lâchera malicieusement : « Nous sommes le premier club français à fournir un All-Black à la Nouvelle-Zélande. » Williams a effectué ses débuts internationaux à XV sous le célèbre maillot face à l’Angleterre (victoire 26-16) lors de la dernière tournée d’automne des néo-zélandais.

Deux victoires par KO

Monstre sur les terrains, l’homme de 25 ans impressionne tout autant sur le ring. Ses deux premiers combats professionnels se sont soldés par une victoire par arrêt de l’arbitre dès la deuxième reprise face à l’Australien Gary Gurr, et par un KO dès le premier round contre le Néo-Zélandais Ryan Hogan.

Passionné de boxe, façonné par des centaines d’heures d’entraînement, Williams a notamment officié en tant qu’homme de coin du seul champion du monde de l’histoire de la boxe kiwi, Maselino Masoe, frère du troisième ligne castrais Chris Masoe. Une expérience qui vaut à « SBW » la confiance du staff All-Black. « C'est un athlète étonnant, a ainsi déclaré Neil Sorensen, le manager général de la Fédération néo-zélandaise de rugby. Il est dans un environnement professionnel. Il boxait avant d'être international et il aime prendre des risques. » Roi du crochet et du cadrage débordement, jusqu’où ira-t-il ?