RMC Sport

Laporte : « Il ne faut plus de paroles, il faut des actes ! »

Bernard Laporte

Bernard Laporte - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après la défaite au Pays de Galles (27-6), Bernard Laporte attend de l’équipe de France une vraie réaction ce samedi en Ecosse (18h). Car des paroles, le membre de la Dream Team RMC Sport en a trop entendues.

L’équipe de France doit se racheter en Ecosse ce samedi (18h), après sa défaite au Pays de Galles il y a deux semaines (27-6). Avant ce match capital, Pascal Papé, le capitaine des Bleus, appelle au combat et à la réaction. Un discours qu’a trop entendu Bernard Laporte, membre de la Dream Team RMC Sport : « C’est de bonne guerre qu’un capitaine ait ce discours, mais quand on voit la saison dernière, c’est un discours qu’il devrait avoir à tous les entraînements. On devrait être habitué. Et je dis ça sans méchanceté.

Au bout d’un moment, il ne faut plus des paroles, il faut des actes. Ce discours là, ça fait un an et demi qu’on l’entend : "On va se reprendre, on y croit, etc…". Au bout d’un moment, il ne faut plus de communication, il faut des actes sur le terrain. C’est aussi simple que ça. Ça, je n’ai plus envie de l’entendre. Heureusement que le mec ne dit pas : "On est content de nous". ».

« Je comprends la colère de Saint-André »

« Je comprends la colère de Philippe Saint-André parce que ces discours, il les entend plus que nous. Et au bout d’un moment, il a envie d’actes. Le "Je crois en cette équipe de France", quand tu finis dernier du Tournoi, je l’ai entendu. Heureusement que quand tu joues en équipe de France, tu y crois ! Mais tu finis dernier ! "On vaut que dalle", "on est nuls", "je ne sais pas si je serais re-sélectionné" : c’est ça qu’il fallait dire ! L’équipe de France tu y crois, mais je crois que le sélectionneur ne va plus croire en toi. »

A lire aussi :

>> XV de France : le retour de la revanche

>> Machenaud : « Capable de faire cent fois mieux »

>> XV de France : La rébellion passe par le changement

La rédaction