RMC Sport

Laporte : « Ne pas multiplier les temps de jeu face aux Blacks »

-

- - -

L’équipe de France s’avancera sans grande certitude et avec une certaine inquiétude face aux Blacks, samedi au Stade de France. Bernard Laporte, membre de la Dream Team RMC Sport, expose son plan pour battre les champions du monde.

La valise est crainte, samedi au Stade de France face aux Blacks, pour un XV de France sans repère. D’autant que la génération néo-zélandaise actuelle est présentée comme l’une des plus talentueuses. Bernard Laporte présente sa méthode pour battre ces Kiwis.

« Il n’y a pas de recette miracle face aux Blacks. La seule conquête ne suffit pas. Si on a un ballon, il ne faut surtout pas le rendre car leur arme essentielle, c’est l’exploitation des ballons de récupération, prévient le membre de la Dream Team RMC Sport. Je crois qu’avec une défense de fer, on peut les contrer. Lorsque nous avions une défense béton, nous les faisions douter. Il faudra être costaud dans les affrontements, les rucks. Si on conserve bien les ballons, on peut les emmerder. Il ne faut pas dégueuler les ballons à l’affrontement. Mais ils ont toutes les armes, c’est la seule équipe dans ce cas. Il faut être éveillé pendant 80 minutes face à eux. Cela peut partir dans tous les sens. »

« Les Blacks sont préparés pour le haut niveau »

« Face aux Blacks, il ne faut surtout pas multiplier les temps de jeu sinon on va exploser physiquement. Ils ont les avants qui courent le plus, qui vont le plus vite. A Toulon, Ali Williams (33 ans) et Carl Hayman (35 ans), ce sont eux qui en font le plus sur le terrain. C’est un problème d’éducation, de préparation. Ils sont préparés pour le haut niveau. Le haut niveau, c’est mettre une intensité très élevée sur des temps très longs. On prend souvent des raclées car nous sommes souvent dépassés par le rythme. Ce n’est pas un problème de jeu. »

A lire aussi :

>> France-All Blacks : le match est lancé

>> Médard : « Pas envie d’être ridicule face aux Blacks »

>> XV de France : Talès, le nouveau théorème du dix

La rédaction