Laurent Labit
 

Humilié par Montpellier 54-3 lors du match en retard de la 21e journée de Top 14 consécutif à la fusion avortée entre le Racing et le Stade Français, l’entraîneur des Ciel et Blanc Laurent Labit a gravement mis en cause le président héraultais Mohad Altrad après la rencontre. Ce dernier lui a répondu.

 

Votre opinion

Postez un commentaire