RMC Sport

Le grand retour du XV de France : le film en direct

Lionel Nallet

Lionel Nallet - -

Tout au long de la journée, RMC Sport vous invite à suivre le grand retour de l'équipe de France de rugby dans l'Hexagone. De l'aéroport de Roissy aux festivités place de la Concorde, vivez ce « jour le plus long » dans les pas des hommes de Lièvremont.

21h07 Guazzini avec les Bleus
Après être passés ce mercredi par les locaux de TF 1 pour le journal de 20h, les joueurs du XV de France ont rejoint leur famille et leur proche dans l’un des restaurants de la capitale. Celui-ci appelé le « Pavillon Cambon Capucines » est situé dans le premier arrondissement de Paris. L’encadrement des Bleus est également présent ce mercredi soir. L’ancien président historique du Stade Français, Max Guazzini a aussi été aperçu à l’intérieur du restaurant parisien aux côtés des rugbymen tricolores.

19h30 - Harinordoquy : « Cet accueil nous enlève un peu de déception »

Ovationnés par des milliers de supporters sur la Place de la Concorde, l’équipe de France a été accueillie triomphalement après sa défaite en finale de la Coupe du Monde face aux All Blacks. De quoi effacer leur déception, à l’image d’Imanol Harinordoquy. « On ne s’y attendait pas, a reconnu le troisième ligne sur l’antenne de RMC. Avoir cet accueil, c’est énorme. Ça nous enlève un peu de déception. On avait un peu le sentiment d’être seuls contre tous, mais on a commencé à sentir même de là-bas qu’avait des soutiens. Ça nous a donné envie en finale. C’est un retour à la réalité, on a vécu déconnecté pendant quatre mois, il va falloir retourner au championnat, à notre petite vie. »

18h45 - Lièvremont : « Merci du fond du cœur »

Après Thierry Dusautoir, c’est Marc Lièvremont qui s’est adressé aux milliers de supporters du XV de France sur la place de la Concorde. « Merci du fond du cœur, a confié le futur ex-sélectionneur des Bleus. On est très émus, très heureux mais aussi très tristes parce qu’on rentre les mains vides. Les joueurs auraient mérité de vous ramener cette Coupe du monde. Ils ont tout fait pour vous ramener ce Graal. Ce que je vais faire après ? Là, je vais d’abord prendre des vacances. »

18h40 - Dusautoir : « Très fiers d'avoir joué pour vous »

Thierry Dusautoir, le capitaine des Bleus, a été le premier à prendre la parole sur le podium installé sur la place de la Concorde. « Je voulais vraiment vous remercier, a confié le troisième ligne tricolore, meilleur joueur du monde pour l’année 2011. On nous a souvent dit en Nouvelle-Zélande qu’on allait jouer la finale contre un peuple, contre les 4 millions de Néo-Zélandais. Nous, on a surtout pensé à vous, aux 65 millions de Français. On est très heureux d’avoir partagé cette émotion avec vous et très fiers d’avoir joué pour vous. »

18h35 - Skrela : « Une belle fin »

Le retour au pays des finalistes de la Coupe du Monde de rugby provoquent en ce moment même des scènes de liesse sur la Place de la Concorde. Une ferveur appréciée à sa juste valeur par un ancien sélectionneur du XV de France, aujourd’hui DTN du rugby tricolore. « Il y a eu un pic de 15 millions de téléspectateurs pour la finale, il y avait plus de 10 000 personnes à l'hôtel de ville de Paris. Il y a du monde partout et ça prouve que le rugby même quand il est critiqué, les gens le suive et soutienne et c'est bien, ainsi déclaré Skrela. Je ne suis pas étonné de voir ça. Pour notre sport, le parcours de l' EDF aujourd'hui, après le basket et le handball aussi, prouve que les sports d'équipes marchent très bien. Les gens s'identifient à quelque chose qui marche dans notre société ou tout est négatif. On critique tout, même les résultats de l'équipe de France. Je crois que c'est une belle fin. Les gens qui sont présents aujourd'hui viennent remercier les joueurs et c'est magnifique. »

17h25 - Des milliers de supporters à la Concorde

Alors que les joueurs du XV de France ont quelques dizaines de minutes de retard sur leur planning de la journée, des milliers de supporters les attendent sur la place de la Concorde. Des drapeaux bleu-blanc-rouge flottent au milieu de la foule, qui patiente en re-visionnant sur un écran géant les essais marqués par les Bleus lors de la Coupe du monde.

17h20 : Douillet : « Le président aurait aimé rester »

David Douillet, le ministre des Sports, a accueilli les joueurs du XV de France sur le perron de l’Elysée avant de les accompagner à leur rendez-vous avec Nicolas Sarkozy, le président de la République. « Il y avait beaucoup de joie, a expliqué le double champion olympique de judo. Au-delà d’un résultat, c’est la manière de perdre et le comportement qui ont été les plus importants pour le président. Quand on a tout donné, on ne peut rien vous reprocher. Il aurait aimé passer plus de temps avec eux. Pour tout vous dire, il a fallu l’aider à partir. » Nicolas Sarkozy participe au sommet européen à Bruxelles.

17h12 - Papé : « L’Elysée ? C’est agréable comme endroit ! »

Pascal Papé, le deuxième ligne du XV de France, a été reçu au palais de l’Elysée ce mercredi après-midi avec l’ensemble de ses coéquipiers. « Le président nous a surtout félicités pour notre parcours, a expliqué le Parisien, convaincu par la visite. L’Elysée ? C’est bien, c’est joli (rires). Regardez, il y a de jolies pierres. Le jardin est bien entretenu, c’est agréable comme endroit ! L’ambiance était sympa avec le président. Si on a parlé du sommet européen ? Non, on n’a parlé que de sport (rires). »

16h30 - Les Bleus passent à leur hôtel

Après leur réception à l’Elysée, les joueurs du XV de France ont pris la direction de la Porte Maillot. Ils sont arrivés vers 16h30 à leur hôtel, où ils ont pu récupérer leurs bagages et pour certains, comme Nicolas Mas, retrouver leurs familles. Ils vont se reposer quelques minutes avant de rejoindre leurs supporters sur la place de la Concorde. La fête promet d’être belle sur le podium installé par la FFR, avec des animations et des écrans géants.

16h12 - Les Bleus quittent l’Elysée

Après avoir posé sur les marches de l’Elysée, les joueurs du XV de France ont quitté le palais présidentiel en direction de leur bus, qui va les déposer dans la foulée à leur hôtel, situé à la Porte Maillot. Le prochain rendez-vous des Bleus aura lieu à 17 heures, place de la Concorde, où les attend une délégation de supporters encore plus nombreuse que celle qui les a accueillis à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. A noter que, comme convenu, Nicolas Sarkozy, attendu à Bruxelles pour le sommet européen, avait quitté les lieux à 16 heures. Le chef de l’Etat a tout de même eu le temps de prendre la pose avec les joueurs tricolores, dans le jardin d’hiver de l’Elysée.

16h01 - Les Bleus jouent les photographes

Les joueurs du XV de France, à l’image du Montpelliérain Fulgence Ouedraogo, n’ont pas hésité à sortir leurs téléphones portables pour prendre des clichés, les yeux grands ouverts, de l’Elysée, afin d’immortaliser la réception qui les attend au siège du chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy.

15h20 - Les Bleus sont à l'Elysée

Après leur bain de foule à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, les joueurs du XV de France sont arrivés à l’Elysée vers 15h15. Le manager des Bleus a été le premier à pénétrer dans la cour, suivi par l’ensemble de la délégation. David Douillet, le ministre des Sports, était présent sur le perron pour les accueillir. Les vice-champions du monde vont rencontrer Nicolas Sarkozy dans le jardin d’hiver de l’Elysée. Une cérémonie qui ne s’éternisera pas puisque le chef de l’Etat, attendu à Bruxelles pour le sommet européen, devrait quitter les lieux vers 16h.

15h00 - Lièvremont le plus applaudi

Dernier à sortir du terminal de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, Marc Lièvremont a eu droit à un véritable tonnerre d’applaudissements lors de son passage devant les milliers de supporters venus saluer, ce mercredi, les joueurs du XV de France. Le sélectionneur a eu beaucoup de difficultés à se frayer un chemin vers la sortie et ne cachait pas son étonnement devant l’accueil qui lui a été réservé. « On s’en fout Marc, on est champion » lui ont notamment crié les supporters présents.

14h50 - Mermoz : « Impressionnant »

Le centre du XV de France a été touché par l’accueil reçu par les vice-champions du monde ce mercredi à l’aéroport de Roissy-Charles De Gaulle. « On ne s’y attendait pas, assure Maxime Mermoz. C’est un peu impressionnant. On est un peu pris par surprise. La déception ? Personnellement elle restera tout le temps. »

14h45 - Médard : « C'est fabuleux »

L’arrière du XV de France n’a pas caché sa joie face aux centaines de supporters présents à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle pour accueillir les vice-champions du monde ce mercredi. « C’est fabuleux, lâche Maxime Médard. On n’a pas gagné. Mais le gens sont là et nous soutiennent. C’est formidable »

14h40 - Palisson : « Du temps pour digérer »

Heureux de l’accueil qu’ont réservé les supporters français ce mercredi aux joueurs du XV de France, Alexis Palisson n’en avait pas moins une pensée pour la finale de Coupe du monde perdue dimanche contre la Nouvelle-Zélande. « Merci, ça nous réconforte. On était tous un peu déçus du résultat. Il va nous falloir du temps pour digérer. On a perdu d’un point. Sur le match, on méritait de gagner. On est aussi passé très juste en demi-finale. »

14h33 - Rougerie : « Ça console »

C’est détendu et avec un large sourire qu’Aurélien Rougerie a savouré ses retrouvailles avec le public français, venu en masse ce mercredi pour accueillir les joueurs du XV de France à leur atterrissage à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Un accueil qui compense, pour le joueur de Clermont, la tristesse vécue dimanche dernier lors de la finale de la Coupe du monde face aux All Blacks. « Ça fait chaud au cœur, au-delà du match, de la déception et de la fatigue. Ça fait toujours plaisir. Ça console oui. »

14h30 - Parra : « On ne s’attendait pas à ça »

Le demi de mêlée du XV de France a été surpris par l’accueil triomphal que lui ont réservé les supporters tricolores ce mercredi à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. « On ne s’attendait pas à ça à des milliers de kilomètres d’ici. Ça nous fait énormément plaisir », a glissé Morgan Parra.

14h22 - Swarzeski : « Qu’est-ce que ce sera à Paris… »

C’est une véritable marée humaine qui a accueilli ce mercredi les joueurs du XV de France à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, qui ont posé le pied sur le sol français peu avant 14 heures. La talonneur international Dimitri Swarzeski ne s’y attendait pas. « C’est vraiment surprenant. Je ne pensais qu’il y aurait autant de monde. On n’est qu’à l’aéroport, qu’est-ce que ce sera à Paris…. On n’a pas gagné la Coupe du monde mais on a vraiment l’impression d’avoir conquis le cœur des Français.»

14h14 - Les Bleus sont arrivés à Roissy

Les joueurs du XV de France ont atterri à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle ce mercredi vers 14h, où ils ont reçu une énorme ovation dans le hall du Terminal C. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes pour accueillir les vice-champions du monde, de retour de Nouvelle-Zélande.

13h08 - De plus en plus de monde à Roissy

A moins d’une heure de l’arrivée du XV de France, ils sont désormais plusieurs centaines à avoir envahi le hall du Terminal C de l’aéroport de Roissy-Charles De Gaulle. L’effervescence est montée d’un cran. De nombreux chants sont entonnés à la gloire des Bleus. Plusieurs banderoles sont également sorties. « Personne ne croyez en vous, sauf nous les supporters du XV de France », peut-on lire sur l’une d’entre-elles. Parmi la foule compacte, certains ont choisi l’originalité. C’est le cas des jeunes du club de rugby de Drancy (Seine-Saint-Denis) venus avec une fausse moustache, en hommage à Marc Lièvremont.

12h48 - La famille du rugby va se réunir

Après un passage place de la Concorde, à Paris, le XV de France devrait se réunir avec toute la famille du rugby français. Le lieu est pour l'instant tenu secret. Tous les salariés de la Fédération française de rugby (dont les districts de régions), la mairie de Paris et beaucoup d'anciens joueurs de l'équipe de France sont attendus. Serge Blanco a, par ailleurs, été invité.

11h48 - Des pancartes « XV fois merci » à l’aéroport

A moins de deux heures de l'arrivée du XV de France ce mercredi à Paris, une centaine de supporters sont déjà présents à l'aéroport Roissy-Charles De Gaulle pour les accueillir. Des membres de la Fédération française de rugby ont distribué à bon nombre de ses fans des petites pancartes où il est inscrit « XV fois merci ».

11h07 - Le vol du XV de France en retard

A 10h30, une trentaine de supporters de l'équipe de France étaient déjà présents à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, soit deux heures avant l'arrivée des Bleus. Ils ont tout prévu : stylos et maillots pour recueillir des autographes. Le vol qui ramène le XV de France de Nouvelle-Zélande a en revanche pris du retard, au minimum une demi-heure. Les joueurs de Marc Lièvremont, qui devaient atterrir à 13h30, sont attendus au plus tôt à 14h.