RMC Sport

Le XV de France est lancé

Vincent Clerc

Vincent Clerc - -

C’est vendredi qu’a débuté le premier des deux stages délocalisés de préparation à la Coupe du monde de rugby. Un rassemblement qui durera jusqu’au 18 juillet. Plus que la recherche de l’altitude, c’est l’isolement et le calme, propices au travail et à l’effort que recherche Marc Lièvremont.

L’aventure débute. Hier, les Bleus ont quitté Marcoussis à 15h en TGV pour rejoindre Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), où ils sont arrivés à 21h. Seuls absents, Rougerie et Domingo, toujours à Saint-Raphaël en rééducation. Ils rejoindront leurs coéquipiers vendredi 15 juillet. Le groupe français et son staff ont pris leurs quartiers dans le golf hôtel de la petite commune de 2500 habitants, habituée à ce type de préparation comme l’atteste celle effectuée par Lille ou Saint-Etienne, en football.

Un stage commando

Le programme des activités est maintenu secret, même pour les cadres. Seuls les deux préparateurs physiques en chef ont connaissance de tous les détails de cette préparation commando. Dimanche matin, le réveil sonnera à l’aube. Puis départ à 7h15 par petits groupes pour un trek musclé et truffé de surprises. Et il n’est pas impossible que les Bleus dorment à la belle étoile...

Le rugby devrait revenir au centre de leurs préoccupations lundi. D’ici là, gare aux retardataires et autres oublieux. Lionel Nallet veille à la collection des amendes, et nul doute que le tribunal de milieu de stage infligera son lot de condamnations farfelues ! Au terme de ce premier stage, les hommes de Lièvremont disposeront d’une semaine « off » avant de prendre la route de Falgos (Pyrénées-Orientales) du 25 au 30 juillet. De la sueur, toujours, mais de la sueur ailleurs.