RMC Sport

Le XV de France se fait démolir par l’Australie

L'Australie a largement battu le XV de France

L'Australie a largement battu le XV de France - -

L’équipe de France s’incline largement (23-50) pour son premier test match contre l’Australie, à Brisbane ce samedi. Plus qu’une défaite, ce désastre tricolore (sept essais encaissés) illustre les énormes carences actuelles des Bleus.

Une véritable correction. La disette de 24 ans en terre australienne se poursuit, dans un Suncorp Stadium de Brisbane à moitié rempli (33 000 supporters, la plus faible affluence de l’histoire de ce stade). Si l'équipe de France possède dans ses veines une capacité à retourner des situations compromises, il apparaissait plus qu'ardu aujourd'hui d'inverser le cours de l'histoire. A quinze mois de la Coupe du monde en Angleterre, cette dynamique de succès tant attendue par Philippe Saint-André est toujours absente. Le moral dans les chaussettes, l’efficacité et l’agressivité défensive fait toujours défaut à ce XV de France en déroute (23-50)…

Après un premier quart d’heure réussi, le XV de France subit la puissance des Wallabies, plus vifs et plus précis. Et les Bleus paient au prix fort leur première faute de défense. La nouvelle grande vedette australienne Israel Folau en profite pour inscrire le premier essai du match (10-3, 19e). L’ancien treiziste fait valoir sa vitesse et sa puissance pour éliminer Mas, Fickou et Huget. Et la deuxième longue séquence australienne transperce à nouveau l’arrière-garde française. Ashley-Cooper aplatit en coin, sans opposition tricolore (24e, 15-3)…

Les Bleus sont punis par ce XV australien en rodage, mais toujours aussi impitoyable. Après une longue hésitation, l’arbitre Craig Joubert accorde le troisième essai aux Wallabies. La passe volleyée de Kuridrani pour Hooper n’est pas jugée en-avant à la vidéo (22-6, 33e). Décision sévère mais qui récompense des Wallabies dominateurs dans tous les secteurs du jeu. Car les Bleus n’y sont plus. La défense manque cruellement d’agressivité et de précision. Pour sa première sélection, le Bordelais Félix Le Bourhis offre un nouvel essai à l’adversaire, ne pouvant contrôler le ballon dans l’en-but (29-9, 39e). Un cafouillage qui symbolise bien ce naufrage tricolore à Brisbane, avec quatre essais encaissés dans le premier acte.

L’Australie déroule, la France réagit trop tard

Après un Top 14 éreintant et avec des états de forme disparates, cette équipe rajeunie avait pourtant disposé de dix jours de préparation, contre cinq pour les Australiens. Et c’est peut-être cette fraîcheur relative qui a permis aux Bleus de mieux débuter la rencontre. Ils mettent de l'intensité et sont appliqués, avec la possession de balle en leur faveur. Les hommes de PSA sont même prêts d’inscrire le premier essai de la partie, lorsque Fickou réalise une belle percée diagonale, mais la balle est perdue sur une passe hasardeuse de Huget. Bien trop peu pour des Bleus qui n’avancent pas. Avant le néant.

Après la pause, le XV de France cherche la sécurité, comme pour tenter de se rassurer. Mais toujours sans solutions. Les Australiens continuent de dérouler et inscrivent trois nouveaux essais entre temps, par l’intermédiaire de Cummins (36-9, 54e), Beale (43-9, 68e) et McKabe (50-9, 71e). Sept au total, l’addition est bien salée. Les deux derniers essais de la partie, par Parra (50-16, 73e) et sur décision de l’arbitre (80e+1, 50-23), ne suffisent pas à sauver véritablement l’honneur des Bleus. Avec encore deux tests à disputer face aux Wallabies dans cette tournée d’été (les 14 et 21 juin), la marge de progression française reste énorme. Le mal est profond.

Adrien Debargue