RMC Sport

Les légendes Blacks se méfient des Bleus

Jonah Lomu

Jonah Lomu - -

Le XV de France accueille les All Blacks, samedi au Stade de France. Un test match que les anciennes gloires néo-zélandaises vont suivre avec passion, persuadées que les Bleus vont poser des problèmes aux champions du monde en titre.

C’est un costume qu’ils ne quittent plus ces dernières années. Celui du favori. La veste qui claque, la chemise qui effraie et le pantalon à pinces qui qui impose le respect. Un ensemble taillé sur mesure pour les All Blacks, champions du monde en titre et vainqueurs du dernier Four Nations. C’est dans cette tenue de gala que la bande à Richie McCaw s’apprête à défier les Bleus, samedi au Stade de France, lors d’un test-match particulièrement attendu. Face à la meilleure nation de la planète, les Bleus vont pouvoir se jauger à l’aube de leur tournée d’automne. Et pourquoi pas créer l’exploit ?

« Ils doivent croire en leurs chances, assure Sean Fitzpatrick, l’ancien talonneur de la Nouvelle-Zélande (92 sélections). Lorsque les Français ne pensent pas qu'ils peuvent l'emporter, c'est à ce moment-là qu'ils gagnent. C'est peut être une idée à creuser… Ils doivent se persuader qu'ils peuvent très bien jouer. Mais attention, les All Blacks sont conscients du poids de l'histoire des rencontres entre les deux pays et ils voudront eux aussi faire bonne impression. » Le champion du monde 1987 n’est pas le seul parmi les ex-Blacks à se méfier de ce XV de France. « Les Bleus sont devenus plus fort, la Nouvelle-Zélande devra faire attention, prévient Jonah Lomu (63 sélections). Ça va être du lourd ce week-end ! »

Jones : « Les Français ont le talent et le mental »

Portés par leur public, les hommes de Philippe Saint-André vont devoir tout donner pour espérer contrarier leurs hôtes et s’offrir une victoire historique. Une hypothèse tout à fait crédible selon Michael Jones, l’ancien troisième ligne aile des All Blacks. « En Nouvelle-Zélande, nous avons tellement d'admiration et de respect pour le rugby français, rappelle-t-il. Quand j'étais gamin, je ne ratais aucun match des Bleus. Rien n'a changé depuis. On connait les Français, ils ont la faculté sur un jour de battre n'importe qui. Ils ont le talent, le mental pour mettre à terre la Nouvelle-Zélande. Je serais heureux si nous nous imposions d'un tout petit point ce week-end. Quand on réussit à battre les Français à Paris, c'est très spécial, ça vous remplit de fierté. On s'attend à tout mais je pense que nous allons y arriver, même si ça sera serré. »

Un pronostic partagé par Fitzpatrick. « Ces matchs sont toujours durs à pronostiquer, même si les All Blacks ont la meilleure équipe au monde, glisse l’ex-star des Auckland Blues. Pour moi, les Français restent toujours l'équipe la plus dure à jouer. Je suis sûr que samedi, ça ne sera pas différent. Les All Blacks savent qu'ils ont intérêt à très bien se préparer contre une équipe de France qui n'aura rien à perdre. » Si ce n’est l’estime des anciennes gloires néo-zélandaises…

A lire aussi :

>> Kelleher : « Le XV de France est notre chat noir »

>> Talès impressionné par Carter

>> Toute l'actualité du rugby

Alexandre Jaquin avec Laurent Depret